Le remplacement des navires de combat coûtera 2,4 fois plus que prévu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le directeur parlementaire du budget (DPB) affirme que le remplacement des navires de combat canadiens par le gouvernement est en voie de coûter aux contribuables 2,4 fois plus qu'initialement prévu.

Le DPB estime ainsi qu'il en coûtera près de 62 milliards à Ottawa pour le remplacement de 15 navires, soit plus de deux fois la somme de quelque 26 milliards initialement prévue dans le budget de 2008.

L'analyse de Jean-Denis Fréchette indique que le coût par navire a bondi à 4,1 milliards $, alors qu'on l'estimait à 1,7 milliard en 2008.

Le rapport estime que le gouvernement ne pourrait remplacer que six navires s'il voulait respecter le budget de départ.

Ottawa avait lancé un appel d'offres l'automne dernier, demandant à certaines des plus importantes firmes de défense et de construction de navires au monde de concevoir un remplacement potentiel pour les 12 frégates et les trois contre-torpilleurs de la marine.

Les designs choisis seront construits par Irving Shipbuilding à Halifax, et les nouveaux navires sont attendus vers le milieu des années 2020.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer