Le Parti conservateur modifie le format du débat des candidats à la direction

La moitié du débat final du 26 avril... (Photo Jacques Boissinot, archives La Presse canadienne)

Agrandir

La moitié du débat final du 26 avril aura lieu de cette manière, tandis que l'autre moitié sera l'occasion pour les candidats de faire des discours de clôture et de répondre à certains arguments de leurs opposants.

Photo Jacques Boissinot, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le Parti conservateur du Canada a finalement cédé à la pression et décidé de changer le format du dernier débat de la course à la direction, qui aura lieu à la fin du mois.

Lors des débats antérieurs, les 14 candidats étaient sur scène pour toute la durée des échanges, un format qui avait été critiqué, car il laissait peu de place à des discussions en profondeur sur les divers sujets abordés.

Le favori dans la course, Kevin O'Leary, avait tenté de faire modifier la façon de procéder pour le plus récent débat à Edmonton, et il ne s'était finalement pas présenté lorsque le parti avait refusé.

Mais les candidats se sont depuis fait dire que le format devrait davantage se rapprocher de ce qui avait été fait lors d'un congrès conservateur plus tôt cette année à Ottawa, lors duquel les aspirants-chefs avaient croisé le fer en petits groupes.

La moitié du débat final du 26 avril aura lieu de cette manière, tandis que l'autre moitié sera l'occasion pour les candidats de faire des discours de clôture et de répondre à certains arguments de leurs opposants.

Le changement a été annoncé publiquement mercredi, de même que le nom de la modératrice, qui sera Susan McArthur, une femme d'affaires et militante conservatrice de longue date.

L'événement, qui se déroulera à Toronto, sera le dernier avant que les membres du Parti conservateur ne commencent à recevoir leur bulletin de vote pour choisir le gagnant de la course, qui sera connu le 27 mai.

M. O'Leary a déjà déclaré qu'il serait de la partie pour ce dernier débat, peu importe le format, mais espérait qu'il soit modifié. Il avait écopé d'une pénalité de 10 000 $ pour avoir omis de se présenter au débat à Edmonton.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer