Membres: guerre de chiffres entre les candidats à la direction du PCC

Kevin O'Leary... (Photo Chris Young, archives La Presse canadienne)

Agrandir

Kevin O'Leary

Photo Chris Young, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
OTTAWA

Une guerre de chiffres impossibles à confirmer s'est engagée mercredi entre certains candidats à la direction conservatrice.

L'instigateur de la compétition est l'homme d'affaires Kevin O'Leary, qui s'est vanté dans un courriel d'avoir recruté plus de 35 000 membres depuis qu'il a lancé sa campagne, il y a 69 jours.

Son message a été envoyé peu après minuit dans la nuit de mardi à mercredi. Les candidats avaient jusqu'à minuit, mardi, pour recruter des membres.

La vedette de téléréalité a mis au défi ses adversaires de rendre publics «les chiffres exacts de leurs ventes de cartes de membre».

Certains ont mordu, d'autres pas.

Dans des courriels envoyés mercredi à leurs partisans, les aspirantes Kellie Leitch et Lisa Raitt ont respectivement revendiqué 30 038 et «au moins» 10 613 adhésions.

Le candidat Michael Chong a de son côté vendu «environ 10 000 cartes de membre», un nombre «qui nous satisfait», a indiqué son directeur des communications, Chisholm Pothier.

Chez Maxime Bernier, on n'a pas voulu offrir de chiffre. Une source au sein de son équipe qui a requis l'anonymat a cependant affirmé qu'il était semblable à celui de Kevin O'Leary.

L'équipe de campagne du candidat Andrew Scheer, elle, voyait peu d'intérêt à se lancer dans cette guerre de chiffres.

«Tout le monde veut montrer que son candidat a un «momentum', mais il n'y a aucun moyen de vérifier les chiffres. On n'a pas les données du parti», a plaidé une source du camp Scheer.

«C'est clair que c'est exagéré (les chiffres mis de l'avant par les autres candidats)», a tranché le stratège de l'équipe du député de la Saskatchewan.

Dans l'équipe d'Erin O'Toole, on a abondé dans le même sens: «quelqu'un, sinon tout le monde, exagère largement», a écrit un collaborateur du député ontarien.

Avant le déclenchement de cette longue course à la direction, le Parti conservateur du Canada (PCC) comptait environ 100 000 membres.

En 2004, quelque 250 000 personnes avaient acheté une carte avant l'élection de Stephen Harper à la tête du parti né de la fusion entre le Parti progressiste-conservateur et l'Alliance canadienne.

Le directeur des communications du PCC, Cory Hann, a signalé mercredi que les chiffres officiels sur le membership «ne seront vraisemblablement pas publiés» avant avril, voire mai.

«Il reste encore beaucoup de traitement et de révision de données à faire», a-t-il écrit dans un courriel.

«Par exemple, en 2004, le chiffre final concernant le nombre de membres n'était pas prêt à être confirmé avant environ deux semaines avant le vote sur le leadership», a illustré M. Hann.

À l'absence de confirmation officielle du parti s'ajoute le fait que les membres peuvent toujours changer d'idée en cours de route, a quant à lui relevé le candidat Chris Alexander.

Soulignant dans un courriel que «les chiffres de O'Leary (lui) semblent douteux pour le moment», il a dit ne pas être en mesure de fournir les siens en l'absence de «données exactes».

L'équipe du candidat Pierre Lemieux en est toujours à «compiler et confirmer» ses chiffres, a dit le porte-parole de l'ancien député, Joshua Gilman.

Ultimement, le chiffre qui importe n'est pas nécessairement celui du nombre de membres. Le nerf de la guerre est surtout l'argent.

À ce chapitre, Maxime Bernier est en solide posture, selon une source de son équipe qui s'attend à ce que le trésor de guerre du Beauceron atteigne 2 millions de dollars d'ici le jour du vote.

Kevin O'Leary a soutenu mercredi qu'il avait une cagnotte d'un peu plus de 900 000 $, et Kellie Leitch a assuré être en passe d'atteindre sa cible de 500 000 $ pour le premier trimestre de 2017.

Élections Canada doit déposer le 6 mai un rapport intérimaire sur la campagne des candidats à la direction du parti, a indiqué mercredi la porte-parole de l'organisation, Diane Benson.

L'élection du prochain chef conservateur aura lieu le 27 mai prochain. Les résultats seront dévoilés à Toronto.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer