Les candidats du NPD participeront à un débat sur les jeunes à Montréal

Les quatre candidats officiels avaient déjà pris part... (Photo Justin Tang, archives La Presse canadienne)

Agrandir

Les quatre candidats officiels avaient déjà pris part à un débat la semaine dernière à Ottawa.

Photo Justin Tang, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vicky Fragasso-Marquis
La Presse Canadienne

Les candidats à la direction du Nouveau Parti démocratique (NPD) croiseront le fer, dimanche, à Montréal, pour un débat bilingue qui portera sur les jeunes.

Les députés Guy Caron, du Québec, Charlie Angus, de l'Ontario, Niki Ashton, du Manitoba, et Peter Julian, de la Colombie-Britannique, se réuniront au Palais des congrès de Montréal, à 14 h, pour discuter des enjeux qui touchent spécifiquement la jeunesse.

Ils souhaitent succéder à Thomas Mulcair, qui s'est fait montrer la porte par ses membres l'an dernier après les résultats électoraux décevants de l'automne 2015.

Les quatre candidats officiels avaient déjà pris part à un débat la semaine dernière à Ottawa. Les échanges sont demeurés très cordiaux; les politiciens se sont contentés d'énoncer leurs plans en vue de l'élection de 2019.

Plusieurs autres débats sont prévus prochainement à Sudbury, Halifax, Saskatoon, puis à Vancouver.

La course à la direction du NPD n'en est qu'à ses balbutiements. L'appel de candidatures est toujours ouvert; les aspirants-chefs ont jusqu'au 3 juillet pour postuler. Le prochain chef ne sera connu qu'en octobre.

En février, le député du NPD ontarien, Jagmeet Singh, avait avoué au réseau CBC être en «sérieuse réflexion» quant à une éventuelle candidature.

Qui sont les candidats officiels?

Guy Caron

- Député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, dans le Bas-Saint-Laurent, depuis 2011;

- Économiste de formation, M. Caron a notamment été chercheur au Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SNEQ), après avoir travaillé à la Fondation canadienne des relations raciales et au Conseil des Canadiens

- Sa campagne est axée principalement sur l'économie, il propose notamment d'établir un revenu de base pour tous les Canadiens et de réformer le système fiscal.

Charlie Angus

- Député de Timmins-Baie James, dans le nord de l'Ontario, depuis 2004;

- Homme polyvalent, Charlie Angus a été chanteur d'un groupe rock, auteur, journaliste, négociateur pour les Autochtones et même ramoneur.

- L'un des piliers de la campagne de M. Angus est la réconciliation avec les Premières Nations, qui peuplent une bonne partie de la circonscription qu'il représente, et qui devraient être mieux consultés dans les projets de développement économique, selon lui.

Niki Ashton

- Députée de Churchill-Keewatinook Aski, dans le nord du Manitoba, depuis 2008;

- Diplômée en économie politique mondiale, Mme Ashton est impliquée au NPD depuis qu'elle est âgée de 22 ans. Avant de remporter son siège de députée, elle complétait un doctorat portant sur le féminisme.

- La politicienne de 34 ans a un programme très varié, allant de la réforme du système judiciaire, jusqu'à la mise en place d'un système universel de garderies, en passant par l'adoption de la gratuité scolaire pour les études postsecondaires.

Peter Julian

- Député de New Westminster-Burnaby, dans la région du Grand Vancouver, depuis 2004;

- Peter Julian a reçu un diplôme en science politique de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), avant d'être secrétaire général du NPD au Québec dans les années 1990. Il a été plus tard directeur du Conseil des Canadiens et directeur général de l'Institut de l'Ouest pour sourds et malentendants.

- M. Julian veut notamment s'attaquer aux changements climatiques, renforcer les systèmes de santé et d'éducation, et prôner une société plus inclusive.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer