Rona Ambrose a séjourné sur le yacht d'un milliardaire

La chef par intérim du Parti conservateur du... (La Presse canadienne)

Agrandir

La chef par intérim du Parti conservateur du Canada, Rona Ambrose

La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Alors que certains députés conservateurs critiquaient vertement le premier ministre Justin Trudeau pour être allé en vacances sur une île privée appartenant au richissime Aga Khan, la chef intérimaire du parti, Rona Ambrose, se reposait à bord d'un yacht appartenant à un autre milliardaire dans les Caraïbes.

Un porte-parole de Mme Ambrose a confirmé la nouvelle rapportée par le site internet iPolitics voulant que Mme Ambrose et son compagnon J. P. Veitch, se soient détendus à bord du yacht appartenant au magnat pétrolier Murray Edwards au large des îles françaises de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin.

Mike Storeshaw a toutefois souligné à La Presse canadienne que Mme Ambrose avait été beaucoup plus transparente que M. Trudeau au sujet de ses vacances.

Selon lui, Mme Ambrose a suivi toutes les règles s'appliquant aux vacances, ajoutant qu'elle s'était montrée ouverte avec le Commissariat aux conflits d'intérêts et à l'éthique, contrairement au premier ministre.

Il a dit que Mme Ambrose avait payé son billet sur un vol nolisé avec certains de ses amis. Aucun d'entre eux, a-t-il ajouté, n'est un élu.

M. Storeshaw assure que la chef conservatrice a discuté de ses vacances avec le Commissariat conflits d'intérêts et à l'éthique qui, après avoir fait des vérifications, a conclu que Mme Ambrose respectait les règles.

Selon l'article de iPolitics, Mme Ambrose est partie en vacances du 3 au 14 janvier. Au même moment, des membres de son caucus réclamaient une enquête de la commissaire à l'éthique Mary Dawson sur le séjour de Justin Trudeau sur l'île privée de l'Agan Khan. Le premier ministre s'était d'abord rendu à Nassau dans un avion du gouvernement comme cela est la coutume, puis il est monté à bord de l'hélicoptère privé de l'Aga Khan pour atteindre son île privée des Bahamas.

Selon la section 11 de la Loi sur les conflits d'intérêts, «il est interdit à tout titulaire de charge publique et à tout membre de sa famille d'accepter un cadeau ou autre avantage, y compris celui provenant d'une fiducie, qui pourrait raisonnablement donner à penser qu'il a été donné pour influencer le titulaire dans l'exercice de ses fonctions officielles».

La loi prévoit toutefois des exceptions à cette règle, notamment si le cadeau «provient d'un parent ou d'un ami».

Quant à la section 12, elle interdit notamment aux membres du cabinet «de voyager à bord d'avions non commerciaux nolisés ou privés pour quelque raison que ce soit, sauf si leurs fonctions de titulaire de charge publique l'exigent ou sauf dans des circonstances exceptionnelles ou avec l'approbation préalable du commissaire».




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer