Justin Trudeau ira à la rencontre des Canadiens en janvier

Justin Trudeau salue des gens lors de sa... (PHOTO CHRIS YOUNG, ARCHIVES PC)

Agrandir

Justin Trudeau salue des gens lors de sa participation à la guignolée organisée par le réseau CTV, le 1er décembre à Toronto.

PHOTO CHRIS YOUNG, ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Joan Bryden
La Presse Canadienne
OTTAWA

Après avoir été accusé en 2016 de frayer avec les riches pour garnir les coffres du Parti libéral du Canada (PLC), le premier ministre Justin Trudeau entreprendra la nouvelle année en allant à la rencontre du « Canadien ordinaire ».

M. Trudeau prévoit effectuer une tournée de type « campagne électorale » en rencontrant les Canadiens dans des cafés et des sous-sols d'églises à travers tout le pays. Selon sa directrice des communications, Kate Purchase, le premier ministre s'arrêtera dans trois ou quatre lieux publics chaque jour de cette tournée de trois semaines, à compter de la semaine prochaine. Cette tournée sera interrompue quelques jours par le Forum de Davos et une « retraite fermée » du cabinet avant la rentrée parlementaire de la fin de janvier.

Cette tournée empruntera d'abord, à la fin de la semaine prochaine, l'autoroute 401, en Ontario, entre Ottawa et London. M. Trudeau visitera par la suite la Colombie-Britannique, le Québec, les Prairies et les provinces de l'Atlantique. Selon Mme Purchase, le premier ministre participera alors à des séances de discussion ouverte et de « rencontres informelles » avec des citoyens dans des cafés ou des sous-sols d'églises.

La directrice des communications explique que le premier ministre souhaite ainsi rester en contact avec les Canadiens, chez eux, qu'il veut les entendre et savoir ce que le gouvernement peut faire pour répondre à leurs préoccupations.

Mais cette tournée pourrait bien aussi constituer une réponse à la légère chute de popularité de M. Trudeau au cours des tout derniers mois de 2016. Le premier ministre se défendait alors contre des accusations de l'opposition voulant qu'il accorde un accès privilégié à des gens fortunés en échange de généreuses contributions au PLC - jusqu'au maximum permis de 1500 $.

Ces « consultations populaires » pourraient aussi permettre au gouvernement libéral de prendre le pouls des citoyens à la veille du prochain budget, qui devrait être déposé en février ou mars. Dans ce budget, qui constitue le clou de la session parlementaire d'hiver à Ottawa, les libéraux devraient annoncer leur « stratégie d'innovation ». Selon Mme Purchase, cette stratégie visera à anticiper ce que l'économie offrira au chapitre des occasions dans les années à venir, et d'en faire bénéficier au maximum la classe moyenne.

Au milieu de cette tournée, M. Trudeau devra consacrer quelques jours au Forum économique mondial de Davos, en Suisse, du 17 au 20 janvier. Tout de suite après, il présidera la retraite fermée de son cabinet à Calgary, en plein royaume du pétrole et de l'oléoduc.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer