Andrew Scheer briguera la direction du Parti conservateur

Andrew Scheer deviendra mercredi le sixième député à officiellement... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Andrew Scheer deviendra mercredi le sixième député à officiellement sauter dans l'arène, après Maxime Bernier, Michael Chong, Tony Clement, Kellie Leitch et Deepak Obhrai.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Ottawa

Le député Andrew Scheer fera une démonstration de force, mercredi, en s'entourant de plusieurs membres du caucus conservateur pour confirmer qu'il se lance dans la course à la direction du Parti conservateur.

L'ancien président de la Chambre des communes confirmera en conférence de presse qu'il sera candidat à la succession de Stephen Harper, en présence d'un «nombre significatif» de députés et de sénateurs, a soutenu son directeur de campagne, Hamish Marshall.

Selon une source conservatrice, «environ 10» députés et sénateurs conservateurs seront sur place à Ottawa afin d'offrir leur appui à Andrew Scheer, sans compter quelques membres du caucus qui ne pouvaient être dans la capitale fédérale.

Le député albertain Garnett Genuis figure parmi ceux qui ont décidé de se ranger derrière le candidat Scheer, jugeant que celui-ci possède toutes les qualités requises pour diriger la formation et se mesurer à Justin Trudeau.

«Il est intelligent, il est parfaitement bilingue et il communique ses messages efficacement et de manière positive», a-t-il exposé en entrevue, mardi après-midi.

«Andrew est un rassembleur; vous constaterez lorsqu'il fera son annonce qu'il jouit d'un fort appui en provenance de plusieurs députés et sénateurs qui ont un éventail de perspectives», a poursuivi M. Genuis.

Andrew Scheer déposera son formulaire de candidature et versera le premier paiement de 25 000 $ dès mercredi. Il avait annoncé à la mi-septembre qu'il cédait son poste de leader parlementaire pour explorer l'idée de se lancer dans la course.

Le député de la Saskatchewan, qui a été élu sans interruption dans sa circonscription de Regina-Qu'Appelle depuis 2004, deviendra le sixième candidat officiellement sur les blocs de départ, après Maxime Bernier, Michael Chong, Tony Clement, Kellie Leitch et Deepak Obhrai.

L'équipe de campagne de M. Bernier recensait, en date du 27 septembre, six appuis au sein des membres du caucus conservateur: les députés Jacques Gourde, Alex Nuttall et Tom Kmiec ainsi que les sénateurs Stephen Greene, Lynn Beyak et Nicole Eaton.

Les candidats Leitch, Chong, Obhrai et Clement n'ont pas encore rallié de membres du caucus conservateur.

L'attaché de Tony Clement a laissé entendre mardi que cela ne saurait tarder. «Nous allons dévoiler les appuis dans les semaines à venir», a indiqué dans un courriel Matthew Conway.

D'autres candidats pressentis à la succession de Stephen Harper devraient clarifier leurs intentions au cours des prochains jours ou des prochaines semaines.

Plusieurs ont exprimé leur intérêt à briguer la direction de la formation, dont les députés Lisa Raitt, Steven Blaney, Brad Trost et Erin O'Toole ainsi que l'ancien ministre Chris Alexander.

Les candidats croiseront le fer pour une première fois le 10 novembre à Saskatoon. Cette joute oratoire exclusivement en anglais sera suivie d'une autre, bilingue, à Moncton, le 6 décembre.

L'élection du prochain chef conservateur aura lieu le 27 mai prochain.

La formation est dirigée de façon intérimaire par Rona Ambrose depuis la démission de Stephen Harper.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer