Un candidat conservateur appelle un proche de Harper à rembourser

Brad Trost... (PHOTO Liam Richards, archives PC)

Agrandir

Brad Trost

PHOTO Liam Richards, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le candidat à la direction du Parti conservateur Brad Trost souhaite qu'un conseiller principal de l'ancien premier ministre Stephen Harper rembourse près de 79 000 $ en dépenses de déménagement.

Le député de la Saskatchewan a affirmé que Guy Giorno, qui a déménagé de Toronto à Ottawa pour agir comme chef de cabinet de M. Harper pendant deux ans et demi à partir de 2008, devrait rembourser certaines dépenses de réinstallation si le Parti conservateur veut continuer à réclamer des comptes aux libéraux sur cet enjeu.

Le gouvernement libéral a été pris à partie la semaine dernière après avoir dévoilé, en réponse à une question écrite d'un député conservateur, qu'un montant total de 1,1 million $ avait été versé à une quarantaine d'employés des bureaux de divers ministres pour leur déménagement après les élections de l'automne dernier.

Ce montant inclut 207 000 $ pour les conseillers principaux de M. Trudeau, Gerald Butts et Katie Telford, qui ont affirmé récemment qu'ils allaient rembourser un montant total d'environ 65 000 $.

Les libéraux ont tenté par la suite de renvoyer la balle aux conservateurs en révélant que le bureau de M. Harper avait payé pour la réinstallation de 29 membres de son personnel politique, dont un déménagement qui aurait coûté à lui seul 93 000 $.

M. Trost a soutenu lundi que M. Giorno n'avait rien fait d'illégal ou de contraire à l'éthique, mais qu'un remboursement montrerait la volonté de transparence des conservateurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer