L'établissement temporaire qui abritera la Chambre des communes prend forme

La restauration, qui est décrite par Travaux publics... (Photo Adrian Wyld, La Presse Canadienne)

Agrandir

La restauration, qui est décrite par Travaux publics Canada comme le «projet de réhabilitation le plus complexe ayant eu cours sur la colline du Parlement», tire à sa fin.

Photo Adrian Wyld, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Terry Pedwell
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le futur lieu de travail des députés fédéraux est caché depuis des mois derrière d'immenses toiles, mais jeudi, les journalistes ont pu profiter d'un accès exclusif à l'établissement qui servira de résidence temporaire aux parlementaires à Ottawa.

L'édifice de l'Ouest du Parlement abritera temporairement la Chambre des communes pendant que des rénovations auront lieu dans l'édifice du Centre en 2018.

La restauration, qui est décrite par Travaux publics Canada comme le «projet de réhabilitation le plus complexe ayant eu cours sur la colline du Parlement», tire à sa fin.

Or, il est difficile d'imaginer que tout sera complété d'ici 2017 en parcourant l'intérieur de l'édifice, où l'on peut voir du béton nu, des murs de brique, ainsi qu'un cadre métallique dans lequel sera installé un dôme de verre qui trônera au-dessus de l'enceinte.

Depuis que les travaux ont commencé en 2011, 15 000 mètres carrés de maçonnerie de pierre ont été rénovés à l'extérieur de l'établissement. Les pierres ont été retirées une à une, numérotées, nettoyées, puis replacées. Environ 80 pour cent des pierres ont été réutilisées, laissant la façade d'origine qui date de 1866.

L'architecte Georges Drolet a expliqué qu'il était important de conserver l'héritage historique de l'édifice extérieur puisqu'il représente en quelque sorte «l'image du Canada».

«Si on commençait à changer en profondeur, on aurait du mal à démontrer que ce que l'on fait est mieux», a-t-il soutenu.

L'extérieur de l'édifice de l'Ouest aura la même apparence, mais il y aura des changements importants à l'intérieur, même si certains aspects spécifiques seront conservés.

Ce qui était auparavant une cour intérieure deviendra la nouvelle Chambre des communes et le bâtiment sera 20 % plus écoénergétique.

Par ailleurs, deux nouveaux étages ont été creusés, ce qui créera 50 % plus d'espace dans l'établissement.

Le projet de 862,9 millions respectera le budget fixé à l'origine et tous les travaux devraient être finis à temps à l'automne 2018, a assuré le ministère.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer