Mulcair veut rester jusqu'à la nomination de son successeur

Le chef du NPD, Thomas Mulcair... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le chef du NPD, Thomas Mulcair

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Thomas Mulcair a réitéré son intention de rester chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) malgré les pressions croissantes pour qu'il quitte à l'aube du prochain caucus qui se tiendra la semaine prochaine à Montréal.

Par voie de communiqué, M. Mulcair a déclaré qu'il avait l'intention de rester puisque le caucus avait décidé au printemps de le garder en poste jusqu'à ce qu'on lui trouve un successeur.

Le député de longue date Nathan Cullen, qui a déjà annoncé qu'il ne se présenterait pas à la course à la direction du parti, a reconnu que les questions internes - comme la direction intérimaire - feraient partie des discussions à Montréal.

Certains membres du parti, dont plusieurs députés et ex-députés du caucus néo-démocrate qui ont parlé sous le couvert de l'anonymat, affirment qu'il serait temps que M. Mulcair se retire alors que le parti tente de se reconstruire après sa défaite cuisante à l'élection d'octobre 2015.

Le député québécois Roméo Saganash croit pour sa part que Thomas Mulcair devrait rester.

En avril, Thomas Mulcair s'était fait montrer la porte par ses délégués à l'occasion d'un vote de confiance au congrès d'Edmonton - un geste sans précédent dans l'histoire du parti.

Après le congrès, tous les membres du caucus du NPD - sauf deux - avaient voté pour que M. Mulcair dirige le parti temporairement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer