Ottawa a été averti du mauvais état des édifices gouvernementaux

La ministre des Services publics, Judy Foote... (Archives PC)

Agrandir

La ministre des Services publics, Judy Foote

Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La ministre des Services publics Judy Foote a été avertie à la fin de l'année dernière que sans un financement accru pour les réparations des édifices gouvernementaux, certains d'entre eux pourraient menacer la santé et la sécurité des travailleurs.

Selon des notes d'informations rédigées pour Mme Foote, le ministère est si à court d'argent qu'il ne peut plus payer pour des inspections visant à recenser les endroits représentant des risques et à déterminer les réparations nécessaires.

La situation pourrait même contraindre le gouvernement fédéral à interrompre certains services.

Selon des fonctionnaires, environ le tiers des édifices gouvernementaux seraient en mauvais état.

Des services publics pourraient cesser d'être offerts s'il n'y a pas de financement additionnel, indiquent les documents, dont La Presse canadienne a obtenu copie en vertu de la Loi d'accès à l'information.

Dans le plus récent exercice fiscal, les responsables ont évalué qu'ils avaient besoin d'au moins 200 millions pour couvrir un manque à gagner budgétaire et pour assurer des services minimaux.

Pour la suite des choses, les fonctionnaires disent qu'il faudra prévoir une somme annuelle de 350 millions pour les rénovations les plus urgentes et les travaux d'entretien qui ont pris du retard à cause des coupes du gouvernement fédéral précédent.

Le gouvernement Trudeau a prévu de dépenser 248 millions pour des réparations et des travaux d'entretien au cours de l'exercice financier en cours, environ 100 millions $ de moins que la somme nécessaire estimée par les fonctionnaires pour entretenir des immeubles vieillissants.

Une porte-parole de Mme Foote a indiqué que le ministère n'avait pas recommandé que les libéraux dépensent 350 millions dans le budget 2016, faisant valoir que ces chiffres représentaient une «prévision préliminaire» des besoins.

Jessica Turner a dit par courriel que le gouvernement demeurait investi à fournir des environnements de travail sécuritaires et productifs pour les employés fédéraux et les occupants des édifices dont il est le propriétaire et administrateur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer