Exclusif

Lac-Mégantic: le PCC appuie le projet d'une voie ferrée de contournement

La chef intérimaire du Parti conservateur, Rona Ambrose,... (PHOTO ADRIAN WYLD, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

La chef intérimaire du Parti conservateur, Rona Ambrose, annoncera aujourd'hui que sa formation politique appuie la construction d'une voie ferrée de contournement à Lac-Mégantic.

PHOTO ADRIAN WYLD, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) La leader intérimaire du Parti conservateur Rona Ambrose profitera d'une tournée de trois jours au Québec pour souligner la fête de la Saint-Jean-Baptiste afin d'annoncer que sa formation politique appuie la construction d'une voie ferrée de contournement à Lac-Mégantic.

Mme Ambrose doit faire cette annonce aujourd'hui alors qu'elle se trouvera dans la circonscription de Mégantic-L'Érable du député conservateur Luc Berthold, selon des informations obtenues par La Presse.

Le Parti conservateur joint donc sa voix à celle du NPD et du Bloc québécois pour exhorter le gouvernement libéral de Justin Trudeau à accélérer le pas afin de construire cette voie de contournement réclamée par les résidants de Lac-Mégantic.

Le 6 juillet 2013, un convoi ferroviaire de 72 wagons-citernes transportant du pétrole brut léger a déraillé en plein centre-ville de Lac-Mégantic, provoquant des explosions monstres et un incendie qui a ravagé la communauté et tué 47 personnes.

« Nous reconnaissons le caractère unique de cette tragédie. C'est pour cette raison que nous appuyons fortement la construction d'une voie de contournement », a indiqué une source conservatrice.

En 2014, le gouvernement Harper avait accepté de financer 50 % d'une étude de faisabilité de la voie de contournement. Un rapport préliminaire publié le mois dernier estimait à 115 millions de dollars les coûts de construction de cette voie d'environ 12 kilomètres.

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, a déjà reconnu que la construction d'une voie de contournement « est d'une importance cruciale pour toute la collectivité » et a déjà indiqué à La Presse avoir « un esprit ouvert » quant à cette possibilité dans la mesure où les autorités obtiennent le feu vert du BAPE, entre autres choses. Il a fait savoir que cela pourrait prendre deux ans avant de terminer toutes les études requises.

UNE TRADITION INSTAURÉE PAR STEPHEN HARPER

Durant sa tournée de trois jours au Québec, Mme Ambrose participera à plusieurs activités liées à la Saint-Jean-Baptiste, dont la réception du premier ministre du Québec Philippe Couillard demain à Québec pour célébrer la Fête nationale.

La leader du Parti conservateur sera aussi présente pour l'ouverture du pow-wow de Wendake en compagnie du député conservateur Gérard Deltell le 24 juin. Le lendemain, Mme Ambrose portera fièrement son chapeau de cow-boy à l'occasion de l'ouverture officielle du rodéo de Charlevoix, à Saint-Aimé-des-Lacs, une municipalité qui se trouve dans la circonscription de la députée Sylvie Boucher. 

Ce faisant, Mme Ambrose continuera une tradition instaurée par l'ancien premier ministre conservateur Stephen Harper, qui participait toujours à un événement organisé par l'un de ses députés du Québec pour souligner la Fête nationale des Québécois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer