Important remaniement au cabinet de Kathleen Wynne

La première ministre Kathleen Wynne et la nouvelle ministre des... (PHOTO PETER POWER, PC)

Agrandir

La première ministre Kathleen Wynne et la nouvelle ministre des Services gouvernementaux et des Services aux consommateur Marie-France Lalonde

PHOTO PETER POWER, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

L'ancien député néo-démocrate Glenn Thibeault est devenu le nouveau ministre de l'Énergie de l'Ontario après un important remaniement au cabinet de la première ministre Kathleen Wynne, qui a également créé plusieurs nouveaux ministères.

M. Thibeault avait été courtisé par Mme Wynne pour qu'il se présente pour les libéraux de l'Ontario lors d'une élection partielle à Sudbury, en 2015. Il a été récompensé lundi avec sa promotion au cabinet.

Six nouveaux visages ont fait leur apparition au sein du conseil des ministres, dont Eleanor McMahon au ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport, Kathryn McGarry au ministère des Richesses naturelles et des Forêts, Marie-France Lalonde au ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs, ainsi qu'Indira Naidoo-Harris, qui est devenue ministre associée aux Finances.

Mitzie Hunter a été nommée ministre de l'Éducation en remplacement de Liz Sandals, qui a été désignée présidente du Conseil du Trésor.

Michael Chan passe quant à lui du ministère de l'Immigration et de la Citoyenneté à celui du Commerce international.

Par ailleurs, Yasir Naqvi sera le nouveau Procureur général de la province.

Mme Wynne a souligné que 40 % de son cabinet était constitué de femmes et elle a défendu l'élargissement de son cabinet, insistant sur le fait que les nouveaux ministères étaient nécessaires pour mettre en place des politiques clés du gouvernement.

« Ces ministres apportent leur expérience, leur énergie, leurs idées fraîches et la diversité au sein du Conseil des ministres. Au cours des deux prochaines années, voici l'équipe qui poursuivra la mise en oeuvre de notre plan économique en quatre volets qui vise à concrétiser notre grande priorité, qui est de favoriser l'emploi et la croissance », a-t-elle déclaré par voie de communiqué.

Le remaniement ministériel a lieu à seulement deux ans de la prochaine élection provinciale, prévue en juin 2018.

Le ministre de la Santé, Eric Hoskins, celui des Finances, Charles Sousa, ainsi que le ministre de l'Environnement Glen Murray restent en poste.

L'ancien ministre de l'Énergie, Glen Chiarelli, a pour sa part été nommé à l'Infrastructure.

La vice-première ministre Deb Matthews sera responsable du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, et elle devient également la première ministre responsable du Gouvernement numérique de l'histoire de la province.

Plusieurs ministres de longue date ont annoncé leur démission la semaine dernière pour faire de la place à ces nouveaux venus, dont la Procureure générale Madeleine Meilleur et les ministres Mario Sergio, Ted McMeekin et Jim Bradley.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer