Les libéraux tentent de s'arroger plus de pouvoirs aux Communes

Justin Trudeau... (PHOTO CHRIS WATTIE, REUTERS)

Agrandir

Justin Trudeau

PHOTO CHRIS WATTIE, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Le gouvernement libéral majoritaire à Ottawa tente de modifier les règles du jeu aux Communes afin de s'arroger plus de pouvoir.

Le leader du gouvernement en Chambre, Dominic LeBlanc, a déposé un avis de motion qui accorderait au premier ministre Justin Trudeau et aux membres du cabinet des pouvoirs accrus sur les activités parlementaires.

Si les libéraux réussissent à faire adopter cette motion, les travaux en Chambre ne pourraient être suspendus pour la journée - ou pour les vacances d'été - que par un ministre ou un secrétaire parlementaire du gouvernement.

Cette motion rendrait aussi plus difficiles les «votes surprises» de l'opposition, comme cela s'est produit lundi dernier. Les députés libéraux ont alors dû se précipiter à leur siège en Chambre lorsque l'opposition a demandé le vote sur les modifications apportées à la Loi sur Air Canada.

Les conservateurs et les néo-démocrates accusent le gouvernement libéral de brimer les règles démocratiques.

Le leader des conservateurs aux Communes, Andrew Scheer, qui a été président de la Chambre, soutient qu'il n'a jamais vu une telle manoeuvre auparavant.

Le chef du Nouveau Parti démocratique, Thomas Mulcair, estime que les libéraux tentent d'emprisonner le Parlement dans une camisole de force.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer