Infrastructures: Ottawa promet d'investir rapidement dans les projets de la province

Le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités Amarjeet Sohi ne... (Photo Adrian Wyld, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités Amarjeet Sohi ne s'est pas avancé sur le financement de projets précis et affirme qu'il laisse toute la latitude aux communautés locales pour déterminer ceux qui sont prioritaires.

Photo Adrian Wyld, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Le gouvernement fédéral compte financer jusqu'à 50 % du coût de tous les projets qui lui seront soumis dans le cadre de la première phase de son nouveau plan d'infrastructure au cours des deux prochaines années, affirme le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités Amarjeet Sohi.

En entrevue avec La Presse, hier, le ministre Sohi a précisé que les quelque 10 milliards de dollars qui seront déboursés dans le cadre de cette première phase pourraient aussi servir à financer des études préliminaires pour des projets d'envergure qui ne sont pas prêts à aller de l'avant, mais qui pourraient l'être lors de l'entrée en vigueur de la deuxième phase du plan fédéral, dans deux ans.

Financement potentiel pour la ligne bleue

Pour Montréal, cette ouverture d'Ottawa signifie que le prolongement de la ligne bleue du métro vers l'est pourrait bénéficier d'un tel financement préliminaire dans le cadre de la première phase du nouveau plan fédéral, a convenu Lionel Perez, membre du comité exécutif de la Ville et responsable des infrastructures.

« La ligne bleue, c'est déjà bien avancé, il y a déjà toutes les études qui ont été faites, de faisabilité, d'analyse... Vraiment, c'est [ce dossier] qui bénéficierait le plus [d'un tel financement]. C'est celui qui est la priorité pour le maire Coderre », a expliqué M. Perez.

Les deux autres principaux projets que la Ville de Montréal met en priorité en matière de transports en commun - le train vers l'ouest et l'aéroport Trudeau, ainsi que le train SLR (système léger sur rail) sur le pont Champlain - ne sont pas au même stade que celui du prolongement de la ligne bleue, a convenu M. Perez.

Le ministre Sohi ne s'est pas avancé sur le financement de projets précis et affirme qu'il laisse toute la latitude aux communautés locales pour déterminer ceux qui sont prioritaires.

Il a par contre dénoncé l'approche du gouvernement précédent en matière d'infrastructure. 

« [Le gouvernement Harper] n'a pas fourni le soutien nécessaire aux municipalités et aux provinces pour s'assurer que ces projets soient prêts à démarrer. C'est pourquoi vous avez vu ces projets s'éterniser », soutient le ministre Sohi.

Près de 2 milliards de dollars promis au Québec par le gouvernement fédéral pour des projets d'infrastructure au cours des dernières années dorment encore dans les coffres à Ottawa, a souligné le ministre.

Il promet cependant que la situation débloquera sous peu. « Nous avons reçu une liste de projets de la province, nous étudions actuellement ces projets et nous ferons ces annonces rapidement afin d'investir cet argent qui aurait dû être investi lors des deux dernières saisons de la construction », a- t-il indiqué.

La Ville de Montréal affirme qu'elle a déjà fourni sa liste de projets prioritaires à Ottawa et qu'elle est prête à aller de l'avant lorsque les fonds lui seront acheminés.

Le premier ministre Justin Trudeau sera d'ailleurs à Montréal aujourd'hui pour faire une annonce liée au financement des transports en commun dans la métropole, dans la foulée des fonds annoncés dans le budget fédéral.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer