Trudeau participe à la fête de l'indépendance de la Grèce

M. Trudeau a rapidement abandonné la tête du... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

M. Trudeau a rapidement abandonné la tête du cortège pour aller serrer les mains des spectateurs sur les trottoirs, d'où il a plus tard brandi un drapeau grec.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le premier ministre Justin Trudeau est retourné dans sa circonscription montréalaise de Papineau, dimanche, afin de se joindre aux milliers de personnes qui s'étaient rassemblées à l'occasion du défilé de la fête de l'indépendance de la Grèce.

M. Trudeau a rapidement abandonné la tête du cortège pour aller serrer les mains des spectateurs sur les trottoirs, d'où il a plus tard brandi un drapeau grec.

Le défilé annuel, qui a lieu depuis environ 40 ans à Montréal, mettait en vedette des danseurs vêtus de couleurs vives et des écoliers faisant voler dans les airs des drapeaux de la Grèce, du Québec et du Canada.

L'un des chars rendait hommage à l'île grecque de Lesbos et comprenait des enfants arborant des gilets de sauvetage semblables à ceux portés par les réfugiés.

Une porte-parole du bureau du premier ministre a déclaré que Justin Trudeau se faisait un point d'honneur d'assister à l'événement tous les ans puisqu'il se déroule dans sa circonscription.

Un jour après avoir reçu un accueil enthousiaste de la part d'admirateurs dans un marché de Halifax, le premier ministre a prouvé qu'il était tout aussi populaire à Montréal.

John Kountourakis et Aglaia Panopalis ont traversé la foule en courant avec leurs deux jeunes enfants afin de parler à M. Trudeau et leurs rejetons ont été récompensés par des poignées de main.

«Le fait qu'il soit venu ici en tant que premier ministre alors qu'aucun autre premier ministre n'est jamais venu est fantastique, a affirmé M. Kountourakis. Cela en dit long sur lui.»

Spyros Montzenigos, un représentant de la communauté hellénique montréalaise, a pour sa part déclaré que la présence de Justin Trudeau cette année était spéciale puisqu'il détenait maintenant la plus haute charge publique du pays.

«Ce sont les Grecs qui ont voté pour lui lorsqu'il est devenu député et après, il est devenu premier ministre, a-t-il indiqué. Alors, il a beaucoup d'appuis au sein de la communauté grecque.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer