Le Bloc québécois se sert d'Énergie-Est pour mousser l'indépendance

Mario Beaulieu... (Archives La Presse, Robert Skinner)

Agrandir

Mario Beaulieu

Archives La Presse, Robert Skinner

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le projet de pipeline Énergie-Est, contesté par plusieurs intervenants au Québec, est maintenant utilisé par le Bloc québécois pour mousser l'indépendance du Québec.

Le président du Bloc, Mario Beaulieu, et deux de ses collègues députés se rendent dimanche à proximité du trajet prévu du pipeline et de l'unique prise d'eau potable de Repentigny, à l'est de Montréal, pour faire valoir leur point.

M. Beaulieu souligne que la décision finale de permettre la concrétisation du projet appartient au gouvernement fédéral, qui pourrait «l'imposer» au Québec. Ainsi, selon lui, l'indépendance serait la «meilleure voie» pour que le Québec assure son plein développement économique et environnemental.

Le Bloc est notamment appuyé dans sa campagne par les Organisations unies pour l'indépendance (OUI Québec), la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, et le parti Option nationale.

Une pétition a été mise en ligne sur le web afin de permettre à la population de manifester son opposition au projet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer