Frégates: le gouvernement fédéral devra prendre une décision

Le NCSM Toronto.... (PHOTO ANDREW VAUGHAN, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le NCSM Toronto.

PHOTO ANDREW VAUGHAN, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Le gouvernement fédéral devra bientôt effectuer un premier versement dans le cadre du programme de remplacement de 104 milliards $ des frégates de la marine qui doit  jeter les bases de la future flotte canadienne.

Il devra non seulement approuver les caractéristiques techniques des nouveaux navires de guerre et les coûts, mais aussi les investissements initiaux, qui permettront aux planificateurs de la Défense de lancer le projet.

Toutefois, plusieurs sources au gouvernement et à la Défense affirment que le fait d'obtenir une évaluation révisée des coûts pour le gouvernement libéral est un processus difficile.

C'est en partie parce que les planificateurs budgétaires à la Défense nationale et au département des finances sont engagés dans une lutte à finir à propos des prévisions à l'aube du budget fédéral de mardi.

Les sources, qui ne peuvent pas être nommées en raison de la sensibilité des discussions, laissent entendre que le bureau du ministre des Finances, Bill Morneau, a exercé de la pression sur le département de la Défense au cours des derniers mois pour qu'il fournisse les chiffres concernant le programme des navires de combat canadiens.

Les dirigeants de la Défense sont cependant réticents à le faire puisqu'ils craignent de voir une réduction des investissements prévus.

Les sources sont d'avis que depuis le fiasco politique concernant les soumissions des avions de chasse F-35 il y a quelques années, le gouvernement désire obtenir une estimation fiable à près de 100 pour cent. L'ancien gouvernement conservateur a été rabroué par le vérificateur général et le directeur parlementaire du budget pour ne pas avoir inclus les coûts totaux d'achat et d'opération des 65 chasseurs.

Des documents internes et des présentations obtenus par La Presse Canadienne démontrent que le nouveau gouvernement fédéral devait recevoir une mise à jour ce mois-ci sur le projet des frégates, «incluant les exigences de haut niveau, les coûts et le plan à long terme».

La présentation de novembre 2015 indiquait que «des décisions d'investissements pour le budget 2016» seraient prises, suivi par une demande d'approbation de l'investissement initial.

Les coûts de construction estimés pour 15 navires de guerre étaient initialement fixés à 26 milliards $, mais les dirigeants ont longtemps indiqué en privé, et parfois publiquement, que les coûts dépasseraient ce montant.

Une source de la Défense a précisé que le montant pourrait dépasser les 40 milliards $. Les documents obtenus mettaient le nouveau conseil des ministres en garde que «de potentiels investissements supplémentaires» devraient être considérés au cours des prochains mois.

Ces chiffres n'incluent pas l'entretien et les coûts d'opération.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer