«Les États-Unis et le Canada sont chanceux d'être voisins», dit Obama

  • Justin Trudeau et Barack Obama saluent la foule avec, à leur côté, leurs épouses. (Photo Kevin Lamarque, Reuters)

    Plein écran

    Justin Trudeau et Barack Obama saluent la foule avec, à leur côté, leurs épouses.

    Photo Kevin Lamarque, Reuters

  • 1 / 7
  • Justin Trudeau et Barack Obama, au début de la cérémonie. (Photo Paul Chiasson, PC)

    Plein écran

    Justin Trudeau et Barack Obama, au début de la cérémonie.

    Photo Paul Chiasson, PC

  • 2 / 7
  • Ce soir, Barack Obama offrira un premier dîner d'État pour un premier ministre canadien en 19 ans. (Photo Nicholas Kamm, AFP)

    Plein écran

    Ce soir, Barack Obama offrira un premier dîner d'État pour un premier ministre canadien en 19 ans.

    Photo Nicholas Kamm, AFP

  • 3 / 7
  • Lors de son discours devant 3000 personnes dans les jardins de la Maison-Blanche, Barack Obama a été très élogieux envers le pays de son invité. (Photo Mandel Ngan, AFP)

    Plein écran

    Lors de son discours devant 3000 personnes dans les jardins de la Maison-Blanche, Barack Obama a été très élogieux envers le pays de son invité.

    Photo Mandel Ngan, AFP

  • 4 / 7
  • Justin Trudeau et Barack Obama ont fait des heureux en serrant des mains parmi la foule. (Photo Susan Walsh, AP)

    Plein écran

    Justin Trudeau et Barack Obama ont fait des heureux en serrant des mains parmi la foule.

    Photo Susan Walsh, AP

  • 5 / 7
  • «On dit depuis longtemps que vous pouvez choisir vos amis, mais pas vos voisins. À cause de la géographie, les États-Unis et le Canada sont chanceux d'être voisins», a dit le président Obama à un Justin Trudeau visiblement heureux d'être à Washington. (Photo Kevin Lamarque, Reuters)

    Plein écran

    «On dit depuis longtemps que vous pouvez choisir vos amis, mais pas vos voisins. À cause de la géographie, les États-Unis et le Canada sont chanceux d'être voisins», a dit le président Obama à un Justin Trudeau visiblement heureux d'être à Washington.

    Photo Kevin Lamarque, Reuters

  • 6 / 7
  • Plus de 3000 personnes ont assisté à la cérémonie d'accueil tout en mitraillant la scène avec les appareils photo. (Photo Jonathan Ernst, Reuters)

    Plein écran

    Plus de 3000 personnes ont assisté à la cérémonie d'accueil tout en mitraillant la scène avec les appareils photo.

    Photo Jonathan Ernst, Reuters

  • 7 / 7

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Washington) «Il était temps, eh?». Le président américain Barack Obama était tout sourire aux côtés de Justin Trudeau ce matin dans les jardins de la Maison-Blanche. Ce soir, il offrira un premier dîner d'État pour un premier ministre canadien en 19 ans.

>>> Richard Hétu: Canada-États-Unis: ça se réchauffe...

Lors de son discours devant 3000 personnes dans les jardins de la Maison-Blanche, Barack Obama a été très élogieux envers le pays de son invité.

« On dit depuis longtemps que vous pouvez choisir vos amis, mais pas vos voisins. À cause de la géographie, les États-Unis et le Canada sont chanceux d'être voisins, a dit le président Obama. Nous ne le disons pas assez à cause de nos caractères. Nos amis canadiens peuvent être un peu plus réservés, "easy going", les Américains, un peu plus bruyants. Résultat? Nous n'avons pas toujours dit à quel point nous chérissons cette relation. »

Pour indiquer l'importance des relations canado-américaines, le président Barack Obama a donné l'exemple d'une bibliothèque située sur la frontière entre le Vermont (à Derby Line) et le Québec (à Stanstead). « Un résidant a déjà dit: "Ce sont deux pays, mais c'est une grande ville où tout le monde est là pour vous." Justin, Sophie, à tous nos amis canadiens, nous sommes deux pays différents, mais des jours comme ceux-là nous rappellent que nous sommes comme une grande ville et que les Américains et les Canadiens seront toujours là l'un pour l'autre. »

« C'est un grand honneur d'être à Washington cette semaine pour discuter de dossiers à la fois importants pour le Canada et les États-Unis », a lancé le premier ministre Justin Trudeau à la foule réunie dans les jardins de la Maison-Blanche.

Barack Obama a aussi parlé de ces « fiers Canadiens-Américains » qui vivent aux États-Unis et « qui enrichissent notre vie chaque jour ». « Nous ne le réalisons pas toujours, mais notre voisin, notre collègue, ce membre du personnel de la Maison-Blanche, plusieurs de nos artistes préférés, ils sont Canadiens. Ils se faufilent parmi vous! »

Le président Obama a parlé des valeurs communes entre le Canada, notamment en matière de soins de santé et de droits de la communauté homosexuelle et lesbienne. « Je suis fier d'être le premier président américain à côté d'un premier ministre canadien et de dire que la santé n'est pas un privilège pour certaines personnes, mais un droit pour tous, a dit Barack Obama. Peu importe l'État ou la province où vous vivez, vous avez aussi la liberté de marier la personne que vous aimez.»

Barack Obama a souligné la « nouvelle énergie et le nouveau dynamisme dans [la] relation. » « Je n'ai jamais vu autant d'Américains excités de venir voir un premier ministre canadien », a-t-il dit. Dans son discours, il a notamment fait référence à la visite officielle de Pierre Trudeau à la Maison-Blanche il y a environ 40 ans.

« Il n'y a pas d'autres relations dans le monde comme la relation entre le Canada et les États-Unis, a renchéri Justin Trudeau. Nos deux pays sont amis depuis longtemps. Nous avons grandi ensemble, nous avons partagé un passé. Mettons-nous au travail pour définir notre futur ensemble.»

Les deux leaders ont aussi blagué sur le hockey. « Il y a des choses sur lesquelles nous ne sommes pas d'accord, a dit Barack Obama. Quelle bière est la meilleure? Qui est meilleur au hockey? Où est la Coupe Stanley, déjà? Est-ce dans ma ville avec les Blackhawks de Chicago? Juste au cas où, vous, Canadiens, vous le demanderiez... »

« Parlant d'exportations, nous savons avec certitude qu'il y a une forte demande pour les biens canadiens aux États-Unis, a renchéri Justin Trudeau. Le président Obama en a mentionné quelques-uns, comme Jonathan Toews, Duncan Keith et Patrick Sharp des Blackhawks de Chicago... »

Obama viendra au Canada

Barack Obama a annoncé jeudi qu'il ferait un discours devant le Parlement lors de sa visite au Canada - qui coïncidera avec le sommet des dirigeants des trois pays de l'Amérique du Nord, prévu plus tard cette année.

M. Obama a fait cette annonce lors d'une longue conférence de presse conjointe avec Justin Trudeau, qui faisait une rare visite officielle à Washington.

Le voyage du président américain au Canada se déroulera dans le cadre du sommet des «trois amigos», en juin prochain, auquel sera également convié le président du Mexique, Enrique Pena Nieto.

- Avec La Presse Canadienne

Revoyez la cérémonie d'accueil

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer