Avions F-35: Ottawa se défend de rompre une promesse électorale

L'une des promesses principales des libéraux en campagne... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

L'une des promesses principales des libéraux en campagne électorale était d'acheter des aéronefs moins dispendieux et de réinvestir les économies dans la Marine canadienne. Ci-dessus, un chasseur F-35.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Le gouvernement Trudeau se défend de rompre une promesse électorale en versant un paiement de quelque 32 millions de dollars US aux États-Unis afin de continuer d'être partenaire du Programme d'avions de combat interarmées (ACI), le programme de développement des avions de chasse F-35.

En campagne électorale, le Parti libéral du Canada avait promis de ne pas acheter ces avions de chasse furtifs construits par la société américaine Lockheed Martin afin de remplacer la flotte vieillissante des CF-18. Les libéraux avaient promis de lancer un nouvel appel d'offres « transparent », mais d'en exclure les promoteurs des F-35.      

Mercredi, le ministère de la Défense a confirmé qu'il effectuera un autre paiement afin de continuer de faire partie de ce programme, comme l'avait d'ailleurs révélé La Presse en novembre dernier. Mais le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, affirme que cela ne veut pas dire que le gouvernement Trudeau s'apprête à faire volte-face sur sa promesse de ne pas acheter les avions F-35.

«En faisant partie du programme, cela entraîne des retombées industrielles pour les entreprises canadiennes. Mais cela ne veut pas dire que le Canada s'engage à acheter les F-35 », a déclaré le ministre Sajjan à la Chambre des communes.

Le NPD s'est demandé pourquoi le gouvernement Trudeau continue d'investir dans ce programme s'il n'a pas l'intention d'acheter les avions de chasse.

« Pendant la campagne électorale, le chef du Parti libéral avait été catégorique. S'il est élu, le Canada n'achèterait pas de chasseurs furtifs F-35. Mais, là, on apprend que le gouvernement s'apprête à débourser plus de 45 millions de dollars (Canadiens) pour poursuivre sa participation au Programme d'avions de combat interarmées F-35. J'aimerais comprendre ceci. Pourquoi est-ce que le ministre dépense notre argent pour des F-35 qu'il ne veut pas acheter? », a lancé la député néo-démocrate Hélène Laverdière.

Depuis 1997, le Canada participe au programme de développement des F-35 en versant annuellement une contribution, à l'instar de huit autres pays qui font partie du programme, dont les États-Unis. Le gouvernement canadien a versé jusqu'ici 309,3 millions US. Le dernier paiement - la somme de 20,6 millions US - a été effectué en mai 2015, et le prochain versement de 32 millions US devrait être fait fait au début de l'exercice financier, soit en mai 2016.

En faisant partie du programme ACI, le Canada obtient un avantage certain : les entreprises canadiennes qui oeuvrent dans le domaine de l'aérospatiale peuvent décrocher des contrats dans le développement et la production des avions de chasse F-35. Selon le ministère canadien de l'Industrie, une trentaine d'entreprises canadiennes ont réussi à décrocher des contrats dans la phase de conception et de production initiale des F-35. La valeur totale des contrats frise les 637  millions de dollars US.

« Notre industrie n'aurait pas eu accès [à ces contrats] si le Canada n'était pas un partenaire du programme d'ACI F-35 », peut-on lire sur le site du ministère de l'Industrie.

Le Canada est l'un des neuf pays partenaires du programme d'ACI. Les autres pays sont les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Italie, les Pays-Bas, la Turquie, la Norvège, le  Danemark et l'Australie. D'autres pays, comme le Japon, la Corée du Sud et Israël, ont manifesté l'intention d'acheter cet appareil par l'entremise du programme de vente de matériel militaire des États-Unis (É.-U.) à l'étranger (Foreign Military Sales).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer