Les CF-18 canadiens ont cessé leurs frappes contre l'EI

La semaine dernière, le gouvernement libéral avait arrêté... (PHOTO VINCENZO PINTO, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La semaine dernière, le gouvernement libéral avait arrêté au 22 février au plus tard la fin des frappes aériennes canadiennes contre l'EI.

PHOTO VINCENZO PINTO, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

La Presse Canadienne
OTTAWA

Alors que les députés à la Chambre des communes exprimaient leurs opinions divergentes sur la contribution du Canada aux combats contre le groupe État islamique, l'armée canadienne a annoncé, mercredi, que sa campagne de frappes aériennes avait pris fin.

Les dernières frappes aériennes du Canada en Irak sont survenues quelques jours avant l'échéance du 22 février établie par le gouvernement libéral lorsqu'il a annoncé le virage donné à l'intervention canadienne la semaine dernière.

Le ministre fédéral de la Défense, Harjit Sajjan, a indiqué aux députés que la campagne de raids avait pris fin lundi. Le site web du ministère mentionne deux frappes aériennes le jour d'avant - les deux en Irak.

Deux CF-18 ont bombardé un poste de combat de l'État islamique dans les environs de Fallouja en utilisant des bombes guidées.

Quatre jours plus tôt, deux CF-18 avaient attaqué une cache d'armes de l'État islamique près de Al Habbaniyah, au centre de l'Irak. Le même jour, deux CF-18 avaient attaqué un poste de combat du groupe extrémiste près de Ramadi.

Des données rendues publiques tard mercredi par la Défense nationale montrent que les avions canadiens ont mené 251 frappes aériennes - 246 en Irak et cinq en Syrie.

Selon les nouveaux termes de la contribution du pays, le Canada maintiendra en activité un avion de ravitaillement et deux appareils de surveillance CP-140 pour aider la coalition dirigée par les États-Unis à poursuivre les bombardements.

Le ministère a indiqué que les avions de combat seraient ramenés au pays bientôt, sans donner de dates précises.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer