Promesses aux Autochtones: le NPD talonnera les libéraux, dit Mulcair

Thomas Mulcair... (PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Thomas Mulcair

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Gatineau

Les néo-démocrates talonneront les libéraux pour s'assurer du respect des grandes promesses faites aux Autochtones, puisqu'on «ne peut compter» sur l'opposition officielle pour le faire, a affirmé jeudi leur chef Thomas Mulcair.

Le leader du Nouveau Parti démocratique (NPD) a affirmé qu'il avait confiance que le nouveau gouvernement libéral de Justin Trudeau «fera mieux» pour améliorer le sort des Premières Nations, Inuits et Métis.

Mais il n'est pas question de lui faire un chèque en blanc, puisque d'autres gouvernements avant celui-ci ont brisé des promesses, a fait remarquer M. Mulcair devant les chefs de l'Assemblée des Premières Nations (APN) réunis en assemblée extraordinaire à Gatineau.

Son allocution a été moins courue que celle du premier ministre Trudeau, qui avait été accueilli en véritable héros mardi. Elle a cependant été saluée par le chef de l'APN, Perry Bellegarde, qui a dit avoir en Thomas Mulcair un véritable allié.

Selon l'APN, la leader intérimaire du Parti conservateur, Rona Ambrose, a décliné l'invitation de prendre la parole devant l'assemblée, qui prend fin jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer