Sommet du G20: la lutte au terrorisme au coeur des discussions

Justin Trudeau s'est envolé pour la Turquie, vendredi soir.... (PHOTO SEAN KILPATRICK, PC)

Agrandir

Justin Trudeau s'est envolé pour la Turquie, vendredi soir.

PHOTO SEAN KILPATRICK, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(ANTALYA, TURQUIE) La lutte au terrorisme s'imposera comme l'un des sujets dominants du sommet du G20 qui commence dimanche, dans la foulée des attentats terroristes survenus vendredi à Paris.

Le premier ministre Justin Trudeau, qui participera à son premier sommet international depuis son assermentation il y une dizaine de jours, est ainsi confronté à sa toute première crise internationale alors qu'il rencontrera ses homologues étrangers pour la première fois.

Avant de s'envoler pour la Turquie, M. Trudeau avait indiqué qu'il comptait profiter de cette première rencontre pour convaincre ses pairs de la nécessité d'adopter des mesures visant à soutenir la croissance économique au lieu de miser sur l'austérité. Mais les événements tragiques survenus à Paris vendredi soir ont chamboulé l'ordre du jour.

Le président français François Hollande a dû annuler sa participation à ce sommet en raison des événements tragiques survenus en sol français. Il y a dépêché son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière commise en France depuis la Deuxième Guerre mondiale et du deuxième attentat à Paris en 10 mois.

La question des réfugiés syriens sera aussi en tête de liste des discussions au sommet. La Turquie, qui a vu près de deux millions de Syriens fuir la guerre civile sur son territoire, souhaiterait un effort plus considérable de la communauté internationale pour accueillir davantage de réfugiés.

Le gouvernement Trudeau s'est engagé à accueillir 25 000 réfugiés syriens au Canada d'ici la fin de l'année, une promesse qui s'avère ambitieuse compte tenu du délai et de la logistique que cela exige.

Le ministre des Finances Bill Morneau accompagne le premier ministre durant le sommet du G20. Au sommet de l'APEC, qui aura lieu à Manille à partir de mercredi, le ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion ainsi que la ministre du Commerce international Chrysta Freeland seront aussi présents.

Dimanche, M. Trudeau aura une première rencontre bilatérale avec un des leaders participant au G20. Il rencontrera le président mexicain Enrique Pena Nieto.

Lundi, deuxième jour de ce sommet, le premier ministre aura des rencontres bilatérales avec quatre leaders: le président chinois Xi Jinping, la chancelière allemande Angela Merkel, le premier ministre italien Matteo Renzi et le président de la Turquie et hôte du sommet, Recep Tayyip Erdogan.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer