Des fonctionnaires fédéraux impayés depuis des semaines

Parmi les problèmes les plus souvent évoqués, on... (PHOTO PC)

Agrandir

Parmi les problèmes les plus souvent évoqués, on compte en tout 127 plaintes pour retards de paiement. On voit aussi 170 plaintes pour erreurs de procédure, mais aussi des absences de paiement ou des erreurs dans les sommes versées.

PHOTO PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des fonctionnaires de partout au Canada continuent à vivre des moments d'angoisse en raison des retards de paiement qui s'accumulent, depuis plusieurs semaines parfois, causés par les difficultés du nouveau Centre des services de paye de la fonction publique de Miramichi, au Nouveau-Brunswick. La situation est telle que le gouvernement et le syndicat doivent se rencontrer cette semaine à ce sujet.

En avril, La Presse rapportait divers problèmes de versement du salaire, des erreurs dans les sommes versées ou encore des indemnités de maternité ou des congés maladie non payés qui touchaient des fonctionnaires de partout au pays et notamment ceux de Santé Canada au Québec. Or les problèmes perdurent, selon l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC).

Le regroupement des services de paye de 46 ministères fédéraux a été mis en chantier en 2010. Ce projet de modernisation qui coûtera près de 300 millions a entraîné l'abolition de 1000 postes de conseillers en rémunération. Lorsque le transfert au centre de paiement de Miramichi sera complété, en décembre prochain, 550 employés traiteront les payes de 182 000 des 300 000 employés rémunérés par Ottawa.

En raison des problèmes persistants et du processus de transferts qui doit être complété sous peu, l'AFPC rencontrera cette semaine la sous-ministre adjointe pour Travaux publics et services gouvernementaux Canada, Rosanna Di Paola, a indiqué Chris Aylward, vice-président exécutif national de l'AFPC.

Une récente demande d'accès a permis à La Presse d'apprendre que les services de paye de Miramichi ont reçu 377 plaintes depuis 2012-2013. On compte notamment 197 plaintes pour l'année 2014-2015.

Parmi les problèmes les plus souvent évoqués, on compte en tout 127 plaintes pour retards de paiement. On voit aussi 170 plaintes pour erreurs de procédure, mais aussi des absences de paiement ou des erreurs dans les sommes versées. Pour une raison que le syndicat ignore, les employés de Santé Canada et Agriculture Canada sont les plus touchés.

«Un employé d'Agriculture Canada en Alberta n'a pas été payé pendant 11 semaines! Ça cause beaucoup de stress et de frustration, le moral est au plus bas dans la fonction publique», insiste M. Aylward.

Pas de problème, dit Ottawa

Le gouvernement soutient qu'il n'y a pas de problème.

«La transition à un seul centre de paye n'a pas eu de conséquences négatives sur le traitement de la paye des employés», indique Annie Trepanier, porte-parole de Travaux publics.

Elle souligne au passage que les employés de Miramichi ont suivi une formation «exhaustive» et travaillent avec diligence.

Or selon M. Aylward, ces problèmes s'expliquent précisément par le manque d'expérience des employés du centre de paye et un coaching insuffisant.

Le gouvernement a établi le nouveau centre à Miramichi pour compenser les pertes d'emplois à la suite de l'abolition du registre des armes d'épaule en 2012, dont la gestion était assurée par le centre national d'enregistrement des armes à feu situé dans cette ville. Les nouveaux employés n'ont jamais travaillé dans les services de paye pour la plupart et doivent apprendre de A à Z le métier de conseillers en rémunération.

«Et il manque des ressources, explique-t-il. On supprime des emplois, mais la charge de travail reste la même. C'est difficile pour les employés de Miramichi et tous ceux des différents ministères qui subissent les erreurs sur leur paye», dit-il.

Chris Aylward a d'ailleurs fait des représentations auprès de Mme Di Paola, pour la sensibiliser à la nécessité d'embaucher davantage de personnes. «Elle semblait ouverte à engager plus de coachs, mais elle n'a pris aucun engagement pour les conseillers», a-t-il dit.

- Avec la collaboration de William Leclerc

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer