Le NPD promet 1,5 milliard de plus par année aux villes

Devant les maires qui seront réunis en congrès... (La Presse Canadienne, Adrian Wyld)

Agrandir

Devant les maires qui seront réunis en congrès samedi à Edmonton, Thomas Mulcair proposera d'augmenter graduellement la contribution du gouvernement au Fonds fédéral de la taxe sur l'essence, afin de financer les infrastructures municipales.

La Presse Canadienne, Adrian Wyld

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) S'il est porté au pouvoir le 19 octobre, le Nouveau Parti démocratique (NPD) s'engage à verser 1,5 milliard de dollars de plus par année, d'ici la fin d'un premier mandat, aux municipalités pour qu'elles puissent construire ou retaper les infrastructures jugées prioritaires.

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair, profitera du congrès annuel de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) en fin de semaine à Edmonton pour dévoiler cet engagement de son parti en prévision de la prochaine campagne électorale.

Devant les maires qui seront réunis en congrès samedi dans la capitale albertaine, M. Mulcair proposera donc d'augmenter graduellement la contribution fédérale à ce fond d'un montant équivalant à un cent de la taxe sur l'essence. Cette formule ferait passer le fonds fédéral de la taxe sur l'essence de 2,1 milliards de dollars environ aujourd'hui à 3,7 milliards de dollars par année d'ici 2019-2020.

Durant la première année de l'entrée en vigueur du plan néo-démocrate, les municipalités se verraient offrir 420 millions de dollars de plus. Cette somme supplémentaire passerait à 800 millions la deuxième année, un milliard la troisième année et 1,5 milliard la dernière année.

« Les municipalités détiennent 60 % de nos infrastructures publiques. Mais en même temps, elles ne collectent que 8 cents de chaque dollar perçu par les gouvernements. Quand on néglige nos communautés, les familles canadiennes et les entreprises en paient le prix et notre économie en souffre», affirme-t-on dans les rangs du NPD.

Selon nos informations, M. Mulcair a expliqué les grandes lignes de son engagement au maire de Montréal, Denis Coderre, ainsi qu'au premier magistrat de Toronto, John Tory.

Ottawa utilise le fonds fédéral de la taxe sur l'essence pour verser directement, deux fois par an, aux provinces et aux territoires les sommes qui leur reviennent au prorata de leur population. Les provinces et les territoires remettent ensuite aux municipalités les fonds pour soutenir leurs priorités en matière d'infrastructure locale.

Créé sous les libéraux de Paul Martin en 2005 pour une période de cinq ans (un milliard par année), ce fonds a été rendu permanent par les conservateurs de Stephen Harper en 2008. La somme annuelle a été doublée et, depuis 2013, le fonds est indexé de 2 % par année par tranche de 100 millions de dollars.

Le congrès de cinq jours de la FCM qui s'ouvre jeudi à Edmonton sera le dernier avant la tenue des élections fédérales cet automne. Les élus municipaux souhaitent obtenir des engagements fermes de la part des différents partis politiques quant au financement des infrastructures municipales.

Le ministre des Finances Joe Oliver et le chef du Parti libéral Justin Trudeau doivent d'ailleurs prendre la parole devant les élus municipaux vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer