Justin Trudeau participera «en principe» au face-à-face à TVA

Justin Trudeau... (Photo d'archives, La Presse)

Agrandir

Justin Trudeau

Photo d'archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
OTTAWA

Il y a maintenant au moins une chose qui est claire concernant les débats électoraux: Stephen Harper, Thomas Mulcair et Justin Trudeau croiseront le fer sur un plateau de télévision. Ou pas.

Car si le Parti libéral a accepté en principe, vendredi, le «concept» du débat organisé par TVA, il a bien pris soin de prévenir, du même souffle, qu'il ne s'agissait pas là «d'un engagement ferme».

La conclusion d'une entente finale est ainsi sujette «au résultat des négociations à venir avec les autres partis», a précisé la formation politique par voie de communiqué.

Au cours de ces discussions, les stratèges libéraux feront valoir des principes qui guideront leur prise de décision, a souligné le porte-parole du parti, Olivier Duchesneau.

Le Parti libéral souhaite notamment un nombre égal de débats en anglais et en français, des règles sur l'utilisation des séquences vidéo des débats, une participation de tous les partis à la Chambre des communes et un débat devant public.

Pour l'heure, la proposition de TVA prévoit un débat en studio, sans participation du public, et le réseau n'a pas invité tous les chefs - le Parti vert et la nouvelle formation Forces et démocratie n'ont pas reçu de carton d'invitation pour cet événement.

Bref, rien n'est encore joué. Et surtout, la confusion entourant le débat sur les débats reste entière.

Le Parti conservateur l'a semée la semaine dernière en annonçant qu'il fermait la porte à l'idée de participer aux débats du consortium des médias, préférant prendre part à un nombre total de cinq joutes oratoires hors de ce giron.

Invité à expliquer ce refus lors de son passage à Grosse-Île, vendredi, le premier ministre Harper s'est contenté de déclarer que «la position du parti est claire sur cette question», qu'il était «prêt à participer à un maximum de cinq débats au total», ce qui constitue «un record dans les campagnes fédérales» canadiennes.

La proposition de TVA est l'une de celles que le Parti conservateur a acceptées.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) a lui aussi conclu une entente de principe avec le réseau francophone, qui proposera un débat en formule face-à-face comme il l'a fait lors des deux dernières élections provinciales au Québec.

Ce rendez-vous d'une durée de deux heures, animé par Pierre Bruneau, se déroulera dans les studios de TVA à une date qui sera déterminée plus tard.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer