Exclusif

Le NPD promet un budget équilibré

Le député Alexandre Boulerice promet un budget du... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Le député Alexandre Boulerice promet un budget du NPD rédigé à l'encre noire.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Le tout premier budget que déposerait le Nouveau Parti démocratique (NPD), s'il est porté au pouvoir lors des élections fédérales du 19 octobre, serait équilibré et viserait à améliorer le sort de la classe moyenne, affirme le coprésident de la campagne nationale du NPD, le député Alexandre Boulerice.

Un budget rédigé à l'encre noire sera d'ailleurs un engagement ferme du NPD durant la prochaine campagne électorale, a ajouté M. Boulerice dans une entrevue accordée hier à La Presse.

Les nouvelles dépenses prévues, comme la création d'un programme national de garderies inspiré du réseau québécois ou des investissements fédéraux dans les infrastructures, seront financées par une majoration du taux d'imposition des entreprises, l'annulation du fractionnement du revenu pour les couples ayant des enfants de moins de 18 ans et une intensification de la lutte contre l'évasion fiscale, entre autres.

Après sept exercices financiers déficitaires consécutifs, le gouvernement Harper a finalement rétabli l'équilibre budgétaire dans son dernier budget. Il prévoit un excédent de 1,4 milliard cette année et de petits surplus de 1,7 milliard l'an prochain et de 2,6 milliards en 2017-2018. Il a aussi déposé une loi antidéficit.

Compétence en matière de gestion

En promettant un budget équilibré, le NPD tient ainsi à rassurer ceux qui doutent de sa compétence en matière de gestion des finances publiques. Le Parti libéral a aussi promis de maintenir l'équilibre budgétaire s'il remporte les prochaines élections.

«Un budget équilibré est très important pour nous. D'ailleurs, la feuille de route des gouvernements provinciaux dirigés par le NPD nous montre que, de toutes les formations politiques, c'est le NPD qui a le mieux géré les finances publiques quand il a été au pouvoir. À cet égard, les conservateurs ne peuvent pas nous faire la leçon. Ils ont présenté sept budgets déficitaires consécutifs. Et le dernier, ils l'ont équilibré en vendant les actions de GM et en puisant dans la caisse de l'assurance-emploi», a affirmé M. Boulerice, député de Rosemont-La Petite-Patrie.

D'ailleurs, un des premiers gouvernements à rétablir l'équilibre budgétaire au pays dans les années 90 a été le gouvernement néo-démocrate de Roy Romanow en Saskatchewan, en 1994-1995, soit en même temps que le gouvernement conservateur de Ralph Klein en Alberta.

Réseau de garderies

En entrevue, M. Boulerice a souligné que le Québec obtiendrait un transfert fédéral additionnel de plus de 1 milliard de dollars pour son réseau de garderies si le NPD forme le prochain gouvernement. Car le Québec obtiendrait sa juste part des 5 milliards de dollars que promet d'investir le NPD au terme d'un premier mandat pour créer un programme national de garderies.

Il a souligné que la victoire du NPD aux élections provinciales en Alberta donne un nouvel élan au NPD fédéral.

«On avait déjà un élan au Québec. Le résultat des élections en Alberta a accéléré le mouvement. [...] Les gens se disent que si l'Alberta peut virer orange, tout devient possible en octobre.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer