Alberta: Harper se dit impatient de travailler avec Rachel Notley

La chef néo-démocrate, Rachel Notley.... (PHOTO NATHAN DENETTE, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

La chef néo-démocrate, Rachel Notley.

PHOTO NATHAN DENETTE, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Stephen Harper est impatient de travailler avec la nouvelle première ministre de l'Alberta, Rachel Notley.

Le premier ministre conservateur n'a pas voulu commenter, vendredi, l'issue des élections générales dans cette province, si ce n'est pour dire que l'Alberta et le Canada partagent certaines priorités.

Les néo-démocrates de Mme Notley ont balayé l'Alberta, mardi, en chassant du pouvoir les conservateurs qui étaient indélogeables depuis 44 ans.

Le chef du Parti progressiste-conservateur, Jim Prentice, a démissionné, le soir même des élections, de son poste et de son siège de député.

M. Prentice était un important ministre du cabinet de Stephen Harper avant de se lancer en politique provinciale.

Lorsque Mme Notley a prononcé le nom de M. Harper pendant son discours de la victoire, mardi, les militants néo-démocrates ont bruyamment chahuté le premier ministre conservateur. Elle a alors calmé ses troupes en disant qu'on devait travailler avec ce gouvernement à Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer