Jici Lauzon pense se présenter pour le Parti vert du Canada

Jici Lauzon lors de la manifestation «Marchons ensemble... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Jici Lauzon lors de la manifestation «Marchons ensemble contre les sables bitumineux», à Sorel Tracy, en octobre dernier.

Photo: Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Ottawa

Le comédien et humoriste Jici Lauzon songe à se présenter pour le Parti vert du Canada aux élections fédérales prévues en octobre prochain.

Il a fait le déplacement à Ottawa, mercredi, pour suivre les échanges de la période des questions du haut des gradins de la Chambre des communes.

Il en est ressorti tout sourire en compagnie de la chef de la formation, Elizabeth May, avec une copie du budget fédéral déposé mardi sous les bras.

«J'ai participé à toutes les marches, tous les «shows» qui parlaient d'environnement dernièrement, mais il y a un désir d'implication plus grand, plus intense, qui me titille. C'est vers là que je m'en vais», a-t-il expliqué en entrevue avec La Presse Canadienne.

Mais pourquoi un indépendantiste ne se présenterait-il pas plutôt sous la bannière du Bloc québécois, qui a fait siennes plusieurs causes environnementalistes?

Première explication, toute simple: l'artiste dit avoir été courtisé par le chef adjoint du Parti vert du Canada, Daniel Green.

«Mais au-delà de ça, je suis attiré par toutes les causes qui sont défendues par Mme May et par le Parti vert. La vision verte me plaît beaucoup», a-t-il exposé.

Jici Lauzon, qui a accordé en février son appui à Martine Ouellet dans la course à la direction du Parti québécois, signale que le combat environnemental lui semble plus crucial que la lutte pour l'indépendance.

«Avant d'être souverainiste, je suis «riverainiste', et je considère que la cause de l'identité est moins importante que la cause de l'eau et de la santé», a-t-il résumé.

«Ce qui presse vraiment aujourd'hui, c'est de sauver l'eau, l'air et notre agriculture. Le grenier du Bas-Canada, la Montérégie, c'est ça qu'il faut sauver», a ajouté M. Lauzon, qui se donne «environ un mois» pour se décider.

S'il décide de se lancer en politique pour les verts, il le ferait fort probablement dans la circonscription de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères, actuellement représentée par la députée indépendante Sana Hassainia.

Cette dernière avait été élue sous la bannière néo-démocrate aux élections de mai 2011, mais elle a récemment annoncé qu'elle ne briguerait pas un second mandat.

Mme Hassainia, qui avait claqué la porte du Nouveau Parti démocratique au août dernier, s'était fait reprocher son absentéisme tant à la Chambre des communes qu'à son bureau de circonscription.

La seule candidature confirmée pour l'instant dans Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères est celle de Xavier Barsalou-Duval, qui se présente pour le Bloc québécois.

M. Barsalou-Duval est l'ancien président du Forum jeunesse du Bloc Québécois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer