Trudeau rejette l'idée de s'unir au NPD, même si Mulcair n'y est pas

Justin Trudeau... (Photo Adrian Wyld, archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Justin Trudeau

Photo Adrian Wyld, archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Halifax

Le chef du Parti libéral du Canada (PLC) Justin Trudeau a rejeté l'idée de former une coalition avec le Nouveau Parti démocratique (NPD) - et ce, peu importe le chef du parti.

La veille, M. Trudeau avait affirmé qu'il serait «peut-être» ouvert à cette possibilité si M. Mulcair n'était pas à la tête du NPD. À Halifax, mercredi, il a toutefois réitéré que le PLC et le NPD avaient des visions trop différentes pour s'unir.

«Il y a trop d'enjeux sur lesquels le NPD et le Parti libéral ont des désaccords importants, que ce soit sur la croissance économique, sur le commerce, sur la Constitution», a indiqué M. Trudeau, ajoutant qu'ils ne s'entendaient pas non plus sur les suites d'un référendum sur la souveraineté au Québec.

En vertu de sa «déclaration de Sherbrooke» adoptée il y a quelques années, le NPD considère que le taux de «50 pour cent +1» pour le «Oui» serait suffisant pour que le gouvernement canadien amorce des négociations avec le Québec sur sa sécession. Justin Trudeau martèle qu'un tel pourcentage ne serait pas assez clair.

M. Trudeau croit que M. Mulcair adopte une approche de confrontation qu'il compare à celle du premier ministre Stephen Harper.

Le chef du NPD avait lui-même signifié le mois dernier qu'il n'était pas fermé à l'éventualité d'une coalition entre son parti et le Parti libéral pour battre les conservateurs de Stephen Harper aux prochaines élections, prévues au mois d'octobre.

Selon les récents sondages, le prochain gouvernement serait élu minoritaire à la Chambre des communes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer