Israël remercie le Canada de l'avoir aidé à l'ONU

Stephen Harper a livré un discours au parlement... (Archives AP)

Agrandir

Stephen Harper a livré un discours au parlement israélien en janvier 2014.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mike Blanchfield
La Presse Canadienne
Ottawa

Israël remercie le Canada de l'avoir aidé à être mieux reconnu au sein de l'Organisation des nations unies (ONU).

L'ambassadeur israélien au Canada, Rafael Barak, a souligné que le gouvernement Harper avait joué un rôle crucial pour permettre l'entrée permanente de son pays au sein du Groupe des États d'Europe occidentale et autres États (GEOA) en décembre 2013.

L'ONU est divisée en groupes régionaux. En toute logique géographique, Israël devrait figurer au sein du groupe des États d'Asie-Pacifique mais en est empêché par certains pays arabes et musulmans. En 2000, l'État hébreu a été accepté à part entière au sein du GEOA, mais son statut était sujet à renouvellement. En 2013, il a finalement été accepté de façon permanente.

Être membre d'un groupe est important car il permet à un État de présenter des candidats à des élections à différents organes de l'Assemblée générale des Nations Unies.

M. Barak a dit que l'aide du Canada permettait à Israël de pouvoir tenter d'obtenir un siège temporaire au sein du Conseil de sécurité, ce qui serait une première. Tel Aviv compte présenter sa candidature en 2017. L'État hébreu affrontera l'Allemagne et la Belgique pour un des deux sièges du GEOA au Conseil de sécurité.

L'ambassadeur a aussi parlé du voeu de son pays de jouer un plus grand rôle sur la scène mondiale.

À l'instar de l'Australie, le Canada fait partie du GEOA.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer