Le niqab est le produit d'une culture «anti-femmes», dit Harper

Le premier ministre Stephen Harper en remet sur son aversion pour les foulards... (Photo d'archives)

Agrandir

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
OTTAWA

Le premier ministre Stephen Harper en remet sur son aversion pour les foulards couvrant le visage de certaines femmes musulmanes, les qualifiant de produits d'une culture qui est «anti-femmes».

M. Harper a aussi dit que porter un niqab était inacceptable et contraire aux valeurs canadiennes.

Le premier ministre précise son discours sur le niqab, alors même que le chef libéral Justin Trudeau l'accuse d'attiser les préjugés contre les musulmans.

M. Harper a signifié son intention le mois dernier de faire appel d'une décision en cour invalidant une interdiction aux femmes de porter le niqab lors du serment de citoyenneté canadienne. Il avait alors qualifié la pratique d'«offensante».

M. Trudeau affirme que M. Harper et ses ministres emploient le même genre d'arguments ayant mené à certaines des démonstrations de racisme les plus honteuses par le passé au Canada, incluant le rejet de réfugiés juifs fuyant l'Allemagne dans les années 1930 et 1940.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer