Blaney discute du renforcement de l'échange de renseignements avec les É.-U.

M. Blaney a discuté de questions de sécurité à... (PHOTO CHRIS WATTIE, REUTERS)

Agrandir

M. Blaney a discuté de questions de sécurité à Londres, jeudi et vendredi, avec le secrétaire de la Sécurité intérieure des États-Unis, Jeh Johnson, et d'autres ministres du Royaume-Uni, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande.

PHOTO CHRIS WATTIE, REUTERS

La Presse Canadienne
OTTAWA

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Steven Blaney, soutient que le droit à la protection de la vie privée des Canadiens sera respecté dans le cadre d'une nouvelle législation antiterroriste qui permettrait un meilleur partage d'information avec les États-Unis.

M. Blaney a discuté de questions de sécurité à Londres, jeudi et vendredi, avec le secrétaire de la Sécurité intérieure des États-Unis, Jeh Johnson, et d'autres ministres du Royaume-Uni, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande.

M. Blaney a dit avoir discuté avec M. Johnson du renforcement de l'échange bilatéral de renseignements, y compris les échanges dans des cas particuliers concernant des citoyens soupçonnés de participer à des activités terroristes.

Le ministre canadien a souligné à ses interlocuteurs que le nouveau projet de loi C-51 - ou Loi antiterroriste - permettrait le partage d'information sur la liste d'interdiction de voyager du Canada avec ses proches alliés.

Mais il a ajouté que cela ne signifiait pas de livrer aux responsables américains la liste complète de personnes soupçonnées de présenter une menace au transport aérien.

M. Blaney a affirmé que le partage de renseignements se limiterait aux voyageurs à haut risque en vertu d'un protocole d'entente, en conformité avec les lois canadiennes sur la protection de la vie privée.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer