Le premier ministre Harper nomme un juriste au comité de surveillance du SCRS

Le doyen de la faculté de droit de l'Université de Calgary a été nommé au sein... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le doyen de la faculté de droit de l'Université de Calgary a été nommé au sein du Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité.

En annonçant cette nomination, vendredi, le premier ministre Stephen Harper a estimé que Ian Holloway «mettra à profit sa vaste expérience juridique dans l'exercice de ses fonctions».

Né à Halifax, M. Holloway a grandi au Nouveau-Brunswick avant de servir durant 26 ans dans la Marine royale canadienne et la Marine royale australienne. Avant d'être doyen de la faculté de droit de l'Université de Calgary, depuis 2011, il a été doyen de celle de l'université Western Ontario de 2000 à 2011, et doyen associé de l'Université nationale de l'Australie. Il avait auparavant occupé divers postes à l'université Cambridge et à l'Université nationale de Singapour.

M. Holloway est diplômé de l'université Dalhousie, de Berkeley et de l'Université nationale de l'Australie. Il a également agi comme auxiliaire juridique du juge en chef de la Cour fédérale du Canada.

Un autre poste est toujours à pourvoir au sein de ce petit comité de cinq membres chargé de la surveillance des activités du Service canadien du renseignement de sécurité - le service d'espionnage du Canada.

La présidente par intérim du comité, l'ancienne députée conservatrice Deborah Grey, s'était alarmée, l'automne dernier, de ces deux postes à combler qui minaient selon elle la capacité de l'organisme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer