John Baird invité à une rencontre sur la Syrie à Davos

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird... (Photo AP)

Agrandir

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mike Blanchfield
La Presse Canadienne

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a été invité à participer vendredi, à Davos, à une rencontre de haut niveau consacrée à la Syrie - et à laquelle devrait prendre part son homologue iranien.

C'est la Norvège qui a convoqué, en marge du Forum économique de Davos, en Suisse, cette réunion spéciale qualifiée de «déterminante pour l'avenir de la Syrie». La Norvège a aussi invité des représentants d'Irak, de Jordanie, de France, d'Arabie saoudite, de Turquie, d'Égypte et de la Ligue des États arabes.

On retrouve aussi sur la liste des invités le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, qui a été la cible de critiques acerbes de John Baird.

Le cabinet du ministre canadien n'a pas voulu confirmer si M. Baird avait accepté l'invitation de la Norvège. Dans un communiqué, le gouvernement canadien ne fait pas mention de cette rencontre ministérielle, se contentant d'indiquer que M. Baird serait à Davos en compagnie des ministres du Commerce, Ed Fast, des Finances, Joe Oliver, et d'au moins deux autres collègues du cabinet.

La Norvège a aussi convié à cette rencontre l'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, les dirigeants du Programme alimentaire mondial de l'ONU et du Comité international de la Croix-Rouge, ainsi que des représentants des États-Unis et de la Chine, selon la liste des invités obtenue par La Presse Canadienne.

Par ailleurs, La Presse Canadienne a aussi appris que le ministre Baird prévoyait rencontrer à Davos le prince saoudien Turki al-Faisal, qu'il doit d'ailleurs recevoir à Ottawa le mois prochain.

Le porte-parole libéral en matière d'affaires étrangères, Marc Garneau, espère que le ministre Baird évoquera avec le prince saoudien le cas du blogueur Raïf Badawi, condamné à 10 ans de prison et à 1000 coups de fouet. M. Badawi n'est pas un citoyen canadien mais sa femme et ses trois enfants ont quitté l'Arabie saoudite et se sont réfugiés à Sherbrooke.

Le ministre Baird a terminé lundi une tournée de cinq jours au Proche-Orient, qui l'a mené en Égypte, dans les territoires palestiniens et en Israël.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer