Le NPD réclame une enquête sur la destruction de messages à l'ARC

Le Toronto Star avait rapporté, le mois dernier, que l'ARC... (Photo: Ivanoh Demers, Archives La Presse)

Agrandir

Le Toronto Star avait rapporté, le mois dernier, que l'ARC détruisait tous les textos de ses employés et qu'elle ne les sauvegardait même pas.

Photo: Ivanoh Demers, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Un député néo-démocrate demande à la commissaire à l'information d'enquêter sur la suppression systématique, par l'Agence du revenu du Canada, des messages texte de ses employés.

Charlie Angus, le porte-parole de son parti en matière d'éthique, veut aussi que Suzanne Legault vérifie si cette pratique est imitée par d'autres agences fédérales.

Le Toronto Star avait rapporté, le mois dernier, que l'ARC détruisait tous les textos de ses employés et qu'elle ne les sauvegardait même pas. Les Services partagés Canada - l'agence fédérale responsable des technologies de l'information - ont effacé tous les fichiers en question en août.

L'ARC s'est défendu en affirmant au Star qu'elle considère que ces messages ne sont que des documents éphémères et qu'elle a ordonné aux Services partagés de les effacer et de ne plus enregistrer les messages instantanés de ses employés, qu'il s'agisse d'un document normal, d'un message BlackBerry ou d'un PIN.

Dans sa lettre à Mme Legault, le député Angus affirme que l'ARC ne vérifie pas si ces messages ont une valeur opérationnelle; en tel cas, ils devraient être sauvegardés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer