L'ex-député du Bloc québécois Michel Guimond n'est plus

Michel Guimond... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Michel Guimond

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Marin
La Presse Canadienne

L'ex-député du Bloc québécois Michel Guimond est mort subitement lundi matin à l'âge de 61 ans.

Selon son ancien collègue bloquiste Pierre Paquette, il a eu un malaise cardiaque en matinée.

M. Guimond a été député du Bloc québécois pendant près de 20 ans, de 1993 à 2011, dans la circonscription de Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord. Il a notamment été whip du parti. Il a été défait en 2011 par Jonathan Tremblay du Nouveau Parti démocratique (NPD).

Il avait par la suite tenté de se faire élire au provincial, sans succès, dans la circonscription de Montmorency en avril 2014, sous la bannière du Parti québécois. Auparavant, il avait aussi été conseiller municipal de la Ville de Boischatel de 1987 à 1993.

Son décès subit a pris tout le monde par surprise.

«Ça nous a secoués encore plus, a dit en entrevue Pierre Paquette, qui a travaillé étroitement avec lui en tant que leader parlementaire du parti. On ne pouvait pas s'y attendre».

Il a précisé que M. Guimond était en forme et s'entraînait assidument.

«Il aurait pu contribuer encore énormément à la cause de la souveraineté du Québec et au Québec en général», a-t-il déploré.

Sa force de caractère était un grand atout pour le Bloc, a souligné M. Paquette.

«Il était extrêmement engagé dans tout ce qu'il faisait. Il ne laissait pas tomber le morceau facilement. Mais il était aussi ouvert à la discussion, à se rallier aux idées des autres», s'est ainsi rappelé son ancien collègue.

Avocat de formation, M. Guimond était retourné pratiquer le droit après sa défaite aux élections fédérales de 2011, et l'an dernier, il est devenu chef de cabinet du leader de Démocratie Québec, le parti municipal d'opposition de la Ville de Québec.

«On perd tous un ami», a déclaré Paul Shoiry, le chef de Démocratie Québec, en entrevue lundi matin.

Son parti a exprimé sa tristesse dans un communiqué.

«Depuis son entrée en poste en juin dernier, M. Guimond apportait, par son dynamisme et sa longue expérience politique, un soutien inexprimable aux élus de Démocratie Québec. Il a contribué à développer, au fil des mois, une complicité et un esprit d'équipe au sein de l'équipe parlementaire de Démocratie Québec. Son départ est une lourde perte pour la Ville de Québec», est-il écrit dans le communiqué de Démocratie Québec.

Quant au Bloc québécois, il a écrit sur son compte Twitter: «Nous sommes consternés d'apprendre le décès de Michel Guimond, un homme qui a consacré sa vie au Québec. Merci pour tout, Michel».

M. Guimond était né en 1953 à Chicoutimi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer