Exclusif

Les conservateurs recrutent chez TVA

Âgée de 38 ans et mère de deux jeunes... (Archives)

Agrandir

Âgée de 38 ans et mère de deux jeunes enfants, Pascale Déry a notamment réalisé des reportages pour l'émission d'enquêtes J.E. de TVA.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) La journaliste-présentatrice de TVA Pascale Déry quitte le journalisme afin de porter les couleurs du Parti conservateur dans la circonscription montréalaise de Mont-Royal aux élections fédérales prévues le 19 octobre.

Mme Déry, qui a démissionné de son poste à TVA la semaine dernière, sera candidate lors de l'assemblée d'investiture qui doit avoir lieu dans cette circonscription hautement convoitée par les conservateurs au cours des prochaines semaines, a appris La Presse. Tout indique qu'elle devra affronter deux autres candidats, soit Robert Libman, l'ancien chef du Parti égalité et ancien député à l'Assemblée nationale, et Beryl Wajsman, un ancien organisateur du Parti libéral du Canada, aujourd'hui rédacteur en chef de l'hebdomadaire montréalais The Suburban.

En Pascale Déry, les stratèges conservateurs croient avoir trouvé la perle rare qui leur permettra de réaliser une percée à Montréal, une région qui boude les troupes de Stephen Harper depuis leur arrivée au pouvoir, en 2006. En fait, la métropole n'a pas élu un député d'allégeance conservatrice depuis 1988, quand Brian Mulroney était premier ministre.

Les conservateurs détiennent seulement 5 des 75 circonscriptions que compte le Québec à la Chambre des communes. Aux prochaines élections, le Québec obtiendra trois nouveaux sièges, portant ainsi le total à 78 circonscriptions. Dans les rangs conservateurs, on juge impératif de faire des gains au Québec pour compenser la perte de sièges anticipée dans les provinces atlantiques et en Ontario.

Âgée de 38 ans et mère de deux jeunes enfants, Mme Déry est une francophone de confession juive qui réside dans la circonscription de Mont-Royal. Elle a aussi réalisé des reportages pour l'émission d'enquêtes J.E. de TVA. Polyglotte - elle parle le français, l'anglais et l'espagnol -, Mme Déry a fait ses études en journalisme à l'Université de Montréal et elle détient aussi une maîtrise en science politique et en droit international de l'Université du Québec à Montréal.

Candidature «importante»

«En ce qui nous concerne, la candidature de Pascale Déry est la plus importante qui a été annoncée jusqu'ici en prévision des élections, tous partis confondus. Son arrivée change la donne. Elle incarnera le nouveau visage du Parti conservateur au Québec et elle sera en mesure de bien communiquer nos politiques», a indiqué à La Presse une source conservatrice qui a requis l'anonymat.

«Le ministre Denis Lebel a déjà affirmé que les Québécois sont plus conservateurs qu'ils ne le pensent. La candidature de Pascale Déry est en une belle illustration», a ajouté cette source.

Dans les rangs conservateurs, on estime donc que Pascale Déry pourra accroître les appuis du parti dans Mont-Royal. Et si elle remporte la victoire et que les conservateurs sont reportés au pouvoir pour un quatrième mandat en octobre, elle pourrait accéder rapidement au cabinet.

Mme Déry n'a pas accordé d'entrevue hier. Au Parti conservateur, on a affirmé que les militants conservateurs de Mont-Royal décideront qui portera les couleurs du parti aux prochaines élections.

«Nous tenons des investitures ouvertes et équitables partout au pays. Ainsi, les personnes intéressées pourront présenter leur candidature et les membres de la circonscription auront la chance de choisir leur candidat», a indiqué hier Marc-André Leclerc, le directeur adjoint aux communications du Parti conservateur.

Anthony Housefather... - image 2.0

Agrandir

Anthony Housefather

MONT-ROYAL, UN BASTION LIBÉRAL

Le député libéral Irwin Cotler, ancien ministre de la Justice dans le gouvernement de Paul Martin, représente Mont-Royal aux Communes depuis 1999. Il a annoncé l'automne dernier qu'il ne sollicitera pas un nouveau mandat. En novembre, le maire de Côte-Saint-Luc, Anthony Housefather, a été choisi pour porter les couleurs du Parti libéral du Canada aux prochaines élections.

Aux élections fédérales de 2011, le candidat conservateur Saulie Zajdel a livré une belle lutte à Irwin Cotler. Ce dernier a finalement remporté la victoire, mais son avance a été considérablement réduite, passant de près de 10 000 voix en 2008 à moins de 2300 voix en 2011.

La position ferme du gouvernement Harper en faveur d'Israël a permis au Parti conservateur d'augmenter ses appuis dans Mont-Royal, mais pas suffisamment pour arracher cette circonscription autrefois représentée aux Communes par Pierre Elliot Trudeau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer