Trudeau s'entoure de conseillers économiques issus du privé

M. Trudeau compte ainsi faire appel à des... (PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

M. Trudeau compte ainsi faire appel à des ténors du secteur privé comme Frank McKenna, ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick et actuel vice-président de la Banque TD et Barbara Stymiest, une dirigeante de Blackberry, pour l'épauler dans sa quête de solutions pour venir en aide à la classe moyenne et soutenir la croissance économique.

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Joël-Denis Bellavance
La Presse Canadienne
Ottawa

Le chef du Parti libéral Justin Trudeau se tourne vers des gens du secteur privé ayant fait leur marque pour le conseiller sur les questions économiques à quelques 10 mois des prochaines élections fédérales.

M. Trudeau compte ainsi faire appel à des ténors du secteur privé comme Frank McKenna, ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick et actuel vice-président de la Banque TD et Barbara Stymiest, une dirigeante de Blackberry, pour l'épauler dans sa quête de solutions pour venir en aide à la classe moyenne et soutenir la croissance économique.

M. McKenna, qui a aussi été ambassadeur du Canada à Washington, et Mme Stymiest font partie de la liste des membres du Conseil consultatif sur l'économie qui sera dévoilée mardi par le Parti libéral.

Ce conseil sera co-présidé par les députés libéraux Chrystia Freeland et Scott Brison. Les députés Ralph Goodale, ancien ministre des Finances dans le gouvernement de Paul Martin, John McCallum et Judy Sgro en feront aussi partie.

"Le conseil a rencontré M. Trudeau à maintes reprises durant l'année pour discuter d'investissements dans les infrastructures, du secteur de l'énergie du Canada, de la croissance de la classe moyenne, et de la mise à jour financière du gouvernement cet automne", a indiqué à La Presse une source libérale. 

Le conseil comptera en tout 17 membres et aura au moins deux représentants du Québec, soit Martin Leblanc, le président et chef de la direction de Caprion Proteomics, une entreprise de biotechnologie basé à Montréal et qui propose ses services au secteur biopharmaceutique mondial, et Alain Paquet, un ancien député libéral à l'Assemblée nationale et ancien ministre délégué aux Finances qui enseigne aujourd'hui l'économie à l'Université du Québec à Montréal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer