Démocratie: de mauvaises notes à une quinzaine de ministères fédéraux

Un rapport qui sera publié aujourd'hui par le groupe Évidence pour la... (Photo Bloomberg)

Agrandir

Photo Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(OTTAWA) Un rapport qui sera publié aujourd'hui par le groupe Évidence pour la démocratie accorde de mauvaises notes à une quinzaine de ministères fédéraux pour la manière dont ils permettent à leurs scientifiques de communiquer avec le public et les médias.

L'organisme, qui se préoccupe du sort des sciences sous le gouvernement Harper, conclut que le gouvernement fédéral affiche un moins bon rendement que le gouvernement des États-Unis, lorsqu'on compare ces résultats à ceux d'une étude de l'Union for Concerned Scientists, à la méthodologie semblable.

«La plupart des politiques [de ces ministères] n'offrent pas une protection suffisante contre l'ingérence politique dans les communications scientifiques», a noté la directrice générale d'Évidence pour la démocratie, Katie Gibbs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer