Le NPD reprend la tête dans les intentions de vote au Québec

Thomas Mulcair (au centre)... (PHOTO CHRIS WATTIE, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Thomas Mulcair (au centre)

PHOTO CHRIS WATTIE, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(OTTAWA) Alors que le compte à rebours électoral est commencé, le NPD reprend la tête dans les intentions de vote au Québec. Mais la prochaine campagne s'annonce comme une lutte à deux dans la province entre les néo-démocrates de Thomas Mulcair et les libéraux de Justin Trudeau.

Si des élections avaient lieu aujourd'hui, le NPD obtiendrait 36% des voix contre 34% au Parti libéral, révèle un sondage réalisé par la firme CROP pour le compte de La Presse. Le Bloc québécois et le Parti conservateur arrivent loin derrière avec chacun 13% des appuis seulement.

Dans le cas du NPD, il s'agit d'un bond de quatre points de pourcentage en un mois. Le Parti libéral encaisse une diminution de quatre points de ses appuis comparativement au dernier coup de sonde.

Chez les électeurs francophones, qui déterminent le candidat vainqueur dans la majorité des circonscriptions au Québec, le NPD est nettement en avance avec 38%. Le Parti libéral est deuxième avec 28% tandis que le Bloc québécois ne récolte que 16%. Le Parti conservateur est bon dernier avec 13%.

Le Parti libéral fait le plein de ses appuis chez les anglophones et les allophones puisque 57% d'entre eux affirment qu'ils voteraient pour les troupes de Justin Trudeau si des élections avaient lieu aujourd'hui. Le NPD récolte l'appui de 29% de ces électeurs.

En chiffres

36 %
Les intentions de vote qu'obtient le NPD au Québec. C'est son meilleur score au cours des 12 derniers mois. Chez les électeurs francophones, ses appuis s'élèvent à 38%.
13 %
L'appui que récolte le Bloc québécois, soit le même creux historique que le mois dernier. Ébranlé par la démission de deux de ses quatre députés au cours des dernières semaines, le chef bloquiste Mario Beaulieu a manifestement du pain sur la planche pour freiner l'érosion des appuis de son parti.
10 %
Seulement un Québécois sur 10 estime que Stephen Harper est le meilleur leader pour occuper les fonctions de premier ministre. Dans cette catégorie, 31% des Québécois optent pour le chef du NPD Thomas Mulcair et 25 % jettent leur dévolu sur le chef libéral Justin Trudeau.
67 %
La proportion des Québécois qui se disent insatisfaits du gouvernement Harper. Seulement 29% des répondants affirment être satisfaits de la gestion des affaires de l'État par le gouvernement conservateur.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer