Avortement: d'anciens députés libéraux mettent en garde Trudeau

Justin Trudeau... (PHOTO ADRIAN WYLD, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Justin Trudeau

PHOTO ADRIAN WYLD, LA PRESSE CANADIENNE

(Ottawa) D'anciens députés libéraux dénoncent la décision du chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, d'interdire aux « pro-vie » d'être candidats pour son parti aux prochaines élections.

Une lettre envoyée à M. Trudeau par 7 anciens députés ontariens des années 80, 90 et 2000 affirme que cette décision est antidémocratique et « va aliéner plusieurs électeurs qui ont, dans le passé, voté libéral ».

« La ferme position de tous les chefs libéraux précédents, incluant Pierre E. Trudeau, a été que, sur les questions morales, les députés libéraux pouvaient voter selon leur conscience respective », ont écrit les signataires dans la missive rédigée en anglais et distribuée aux journalistes.

Ils ont ajouté que la position est discriminatoire envers les personnes qui s'opposent à l'avortement, et clairement contraire à la Charte canadienne des droits et libertés. De plus, selon eux, il s'agit d'une contravention supplémentaire de la promesse de M. Trudeau de tenir de ne pas s'immiscer dans le choix des candidats en vue des prochaines élections.

Ils ont demandé au chef de revenir sur sa décision.

M. Trudeau a annoncé cette nouvelle position en mai. Elle avait été dénoncée par plusieurs membres du parti, incluant un député pro-vie de son caucus, John MacKay, qui a qualifié le geste d'« irruption bozo » sortant de nulle part.

Les signataires de la lettre sont Garnet Bloomfield, Murray Calder, Rex Crawford, Pat O'Brien, John O'Reilly, Janko Peric et Tom Wappel. Aucun n'a été ministre. M. O'Brien a terminé sa carrière en siégeant comme indépendant et M. Bloomfield a joint les rangs du Reform Party et de l'Alliance canadienne.

« Chacun a le droit d'avoir sa propre opinion. Les Canadiens méritent de savoir que lorsqu'ils votent libéral, ils auront un député qui votera pour défendre le droit des femmes à la Chambre des Communes », a répondu la directrice des communications de M. Trudeau, Mylène Dupéré. « Les droits des femmes sont des valeurs promues par les libéraux depuis longtemps et nous n'avons pas l'intention de les renier. »




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer