Assassinat d'un journaliste: un acte «dégoûtant», dit Harper

James Foley (ici en reportage en Syrie en... (Archives AFP)

Agrandir

James Foley (ici en reportage en Syrie en 2012) a été assassiné par l'État islamique qui a diffusé une vidéo de la décapitation intitulée «Message à l'Amérique».

Archives AFP

La Presse Canadienne
CHILLIWACK, C.B.

Le meurtre du journaliste américain James Foley par le groupe extrémiste État islamiste en Irak fait partie d'une «dégoûtante» campagne terroriste mise en place dans toute cette région du globe, a affirmé le premier ministre Stephen Harper, mercredi.

Selon lui, cette campagne menace de plus en plus de pays. M. Harper estime que le groupe terroriste représente une menace grandissante à la sécurité du Canada. Il a ajouté qu'il demeurait en contact avec les principaux alliés du pays. De nouvelles mesures pourraient être annoncées au cours des prochains jours.

James Foley a été assassiné par l'État islamique qui a diffusé une vidéo de la décapitation intitulée «Message à l'Amérique».

James Foley a été assassiné par l'État islamique qui a diffusé une vidéo de la décapitation intitulée «Message à l'Amérique».

L'acte barbare des islamistes extrémistes a été condamné aux quatre coins de la planète.

Déjà l'Allemagne s'est engagée à fournir des armes aux Kurdes pour combattre les rebelles de l'État islamiste. Le ministre de la Défense de l'Italie dit espérer que son pays pourrait faire acheminer des mitrailleuses, des munitions et des roquettes antichars.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer