Il y a un engouement pour le Bloc, selon son nouveau chef

Mario Beaulieu affirme que les souverainistes doivent se... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Mario Beaulieu affirme que les souverainistes doivent se serrer les coudes, non seulement pour relancer le Bloc québécois, mais aussi le mouvement souverainiste.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le nouveau chef du Bloc québécois, Mario Beaulieu, constate un engouement pour son parti depuis qu'il a été élu à la tête de la formation souverainiste.

En entrevue à La Presse Canadienne, M. Beaulieu estime que l'onde de choc qu'il a provoquée à la suite d'un discours où il a affirmé que «le temps de l'attente et du défaitisme était terminé» s'est estompée.

Le nouveau chef bloquiste a contacté tous les présidents de circonscriptions, et il assure que l'atmosphère est à l'optimisme.

Selon lui, les militants ont compris que le temps où les indépendantistes se divisaient doit prendre fin, et qu'il faut maintenant «faire front commun».

Mario Beaulieu affirme que les souverainistes doivent se serrer les coudes, non seulement pour relancer le Bloc québécois, mais aussi le mouvement souverainiste.

Il est sûr que le Bloc redeviendra une «force incontournable».

M. Beaulieu admet toutefois que le temps est court avant les prochaines élections fédérales, mais il souligne que le «travail» est déjà commencé sur le terrain, et que le recrutement des membres va bon train.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer