Dépôt du budget fédéral: des précisions sur la formation de la main-d'oeuvre?

Le ministre de l'Emploi, Jason Kenney, pourrait faire... (Photo Sean Kilpatrick, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le ministre de l'Emploi, Jason Kenney, pourrait faire une nouvelle proposition aux provinces, qui souhaitent conserver leur juridiction en la matière.

Photo Sean Kilpatrick, La Presse Canadienne

La Presse Canadienne
Montréal

Une nouvelle manche de la bataille qui oppose le gouvernement fédéral aux provinces dans le dossier de la formation de la main-d'oeuvre pourrait bien se jouer mardi lors du dépôt du budget fédéral.

Le ministre de l'Emploi, Jason Kenney, pourrait alors faire une nouvelle proposition aux provinces, qui souhaitent conserver leur juridiction en la matière.

Une position qu'appuie le Conseil du patronat du Québec (CPQ), qui espère que les gouvernements provinciaux pourront demeurer les maîtres d'oeuvre de leurs programmes respectifs.

La vice-présidente de la recherche et économiste en chef du CPQ, Norma Kozhaya, estime que le fédéral devrait se limiter à fixer les objectifs globaux du programme de formation de la main-d'oeuvre en s'assurant, notamment, d'un bon arrimage avec les besoins des entreprises.

Mais la maîtrise du programme devrait demeurer entre les mains des provinces, spécifie Mme Zozhaya.

Le gouvernement Harper avait énoncé son intention d'implanter la Subvention canadienne pour l'emploi, une subvention à la formation de 15 000$ par travailleur, payée en parts égales par Ottawa, les provinces et les employeurs, dans le budget de l'an dernier.

Plusieurs provinces s'étaient opposées à ce que le fédéral vienne bousculer leurs propres programmes.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer