Trudeau contraint de rembourser 840$

Après vérification, le bureau de Justin Trudeau s'est... (PHOTO BEN NELS, REUTERS)

Agrandir

Après vérification, le bureau de Justin Trudeau s'est aperçu que deux autres factures totalisant 168$, liées à ses contrats pour des discours rémunérés, avaient été remboursées par les Communes.

PHOTO BEN NELS, REUTERS

(OTTAWA) Le chef du Parti libéral, Justin Trudeau, a été contraint de rembourser aux contribuables la somme de 840$ qu'il avait erronément réclamée pour des dépenses faites alors qu'il prononçait des discours qui n'avaient aucun lien avec ses fonctions parlementaires.

M. Trudeau a indiqué hier avoir corrigé cette erreur après avoir été informé, en décembre dernier, par la greffière des Communes, Audrey O'Brien, que son bureau avait réclamé des frais de déplacement de 672$ pour un événement ayant eu lieu à Kingston, le 25 avril 2012, qui n'était pas relié à ses fonctions de député.

Après vérification, le bureau de M. Trudeau s'est aperçu que deux autres factures totalisant 168$, liées à ses contrats pour des discours rémunérés, avaient été remboursées par les Communes. M. Trudeau a donc aussi remboursé cette somme. Avant de devenir chef, M. Trudeau a accepté des contrats pour prononcer des discours devant divers groupes, lesquels lui ont rapporté quelque 277 000$.

«C'était une erreur de bonne foi et j'ai remboursé les contribuables», a dit hier M. Trudeau.

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, a vertement critiqué M. Trudeau hier. Selon lui, cette affaire est une autre illustration «du manque de jugement» du chef libéral. «M. Trudeau avait nié au départ avoir été remboursé. [...] C'est le sentiment typiquement libéral de tout m'est dû», a-t-il dit.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer