Sondage: le PLC et le NPD à égalité au Québec

Thomas Mulcair et Justin Trudeau lors d'un événement... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Thomas Mulcair et Justin Trudeau lors d'un événement public l'été dernier.

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(OTTAWA) Le vif débat entourant la Charte des valeurs québécoises n'a, pour le moment, aucune influence sur les intentions de vote au Québec sur la scène fédérale.

Le Parti libéral et le Nouveau Parti démocratique (NPD), qui s'opposent tous les deux à cette mesure proposée par le gouvernement péquiste de Pauline Marois, se livrent une bataille intéressante pour le coeur des électeurs du Québec, tandis que le Bloc québécois, favorable à la Charte des valeurs, continue de faire du surplace, démontre un sondage CROP réalisé pour le compte de La Presse.

Intentions de vote

31%
Parti libéral du Canada
31%
Nouveau Parti démocratique
18%
Bloc québécois
14%
Parti conservateur

Si des élections avaient lieu aujourd'hui, le Parti libéral de Justin Trudeau et le NPD de Thomas Mulcair obtiendraient 31% chacun. Le Bloc québécois arrive loin derrière avec 18%, tandis que le Parti conservateur est toujours dernier dans la faveur populaire avec une mince proportion de 14%.

Les intentions de vote au Québec demeurent donc relativement stables par rapport aux résultats du coup de sonde de CROP de septembre (NPD: 33%, Parti libéral: 31%, Bloc québécois: 17% et Parti conservateur: 14%). Le sondage a été réalisé en ligne du 17 au 21 octobre auprès de 1000 répondants.

Lutte à prévoir dans Bourassa

Ces résultats laissent par ailleurs entrevoir un duel de taille entre les libéraux et les néo-démocrates dans Bourassa, l'une des quatre circonscriptions au pays où auront lieu des élections partielles le 25 novembre. Le premier ministre Stephen Harper a confirmé dimanche la date de ces élections, attendues avec impatience par les stratèges de tous les partis politiques.

Ces élections partielles dans Bourrassa, au Québec, Toronto-Centre, en Ontario, ainsi que Provencher et Brandon-Souris, au Manitoba, constitueront d'abord un test important pour Justin Trudeau, à la barre du Parti libéral depuis six mois.

Elles permettront aussi de déterminer si le NPD est capable de faire des gains aux dépens des libéraux et de mesurer la popularité du gouvernement Harper deux ans avant le scrutin fédéral.

Chose certaine, le NPD aimerait bien remporter la victoire dans la circonscription de Bourassa, un bastion libéral détenu pendant 16 ans par l'ancien député Denis Coderre, qui brigue aujourd'hui la mairie de Montréal.

L'avocate et chanteuse Stéphane Moraille défend les couleurs du NPD. Emmanuel Dubourg, ancien député libéral à l'Assemblée nationale, porte les couleurs du Parti libéral.

Le candidat du Bloc québécois est Daniel Duranleau, tandis que Rida Mahmoud est le porte-étendard du Parti conservateur. Le Parti vert avait un candidat bien connu, Georges Laraque, mais il a démissionné la semaine dernière après que des accusations de fraude eurent été portées contre lui.

_______________________________________

Méthodologie

CROP a sondé 1000 internautes par le truchement d'un panel web, du 17 au 21 octobre. Les résultats ont été pondérés afin de refléter la distribution de la population adulte du Québec selon le sexe, l'âge, la région de la résidence, la langue maternelle et le niveau de scolarité des répondants. Puisqu'il s'agit d'un échantillon non probabiliste (le choix des répondants n'est pas aléatoire), le calcul de la marge d'erreur ne s'applique pas.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer