Course à la direction du PLC: des libéraux ont courtisé Mark Carney

Mark Carney... (Photo: Reuters)

Agrandir

Mark Carney

Photo: Reuters

Partager

Le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, a passé une partie de ses vacances estivales chez un député libéral fédéral, alors qu'il faisait l'objet d'une opération de séduction de la part d'une faction du Parti libéral du Canada (PLC).

C'est ce qu'a rapporté aujourd'hui le Globe and Mail. Des libéraux auraient voulu convaincre M. Carney de se lancer dans la course à la direction de leur parti contre Justin Trudeau.

Le grand patron de la banque centrale canadienne, qui a récemment accepté de remplacer son homologue britannique, n'a pas été indifférent aux perches lancées par ces libéraux qui doutaient de la candidature de M. Trudeau. En plus de passer une semaine chez le député néo-écossais Scott Brison, il acceptait les appels téléphoniques de ces libéraux et posait même des questions sur les modalités de la course à la direction, toujours selon le quotidien torontois.

En entrevue avec le journal, M. Carney a nié avoir sollicité quoi que ce soit. «Je n'ai jamais fait moi-même un appel», a-t-il affirmé. «Je n'ai jamais encouragé quiconque à faire quoi que ce soit.» Il a ajouté qu'il connaissait Scott Brison depuis longtemps.

M. Carney a récemment accepté de prendre la tête de la banque centrale d'Angleterre, pour un mandat de cinq ans.

Appelée à commenter, l'équipe de campagne de Justin Trudeau n'a pas rappelé La Presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer