Exclusif

Publicités du bicentenaire: le gouvernement a reçu de nombreuses plaintes

Le gouvernement Harper a fait de la commémoration... (Photo: Reuters)

Agrandir

Le gouvernement Harper a fait de la commémoration de la guerre de 1812 une véritable obsession, selon les partis de l'opposition.

Photo: Reuters

Partager

(Ottawa) Le gouvernement Harper a reçu de nombreuses plaintes de Canadiens outrés de voir des annonces publicitaires soulignant le 200e anniversaire de la guerre de 1812 durant les Jeux olympiques de Londres, en juillet.

Selon des documents obtenus par La Presse en vertu de la Loi sur l'accès à l'information, ceux qui ont pris le temps d'envoyer une lettre d'indignation au ministère du Patrimoine ont soutenu que les Jeux olympiques représentent une rare occasion où les nations mettent de côté leurs différends pour permettre aux meilleurs athlètes du monde de se mesurer les uns aux autres.

Ils ont trouvé de mauvais goût le fait de souligner le bicentenaire de cette guerre à ce moment.

Le ministère du Patrimoine est responsable d'organiser les activités de commémoration de ce conflit, qui avait opposé la Grande-Bretagne et le Canada aux États-Unis.

«Détournement de l'histoire»

«Je suis outré de voir le gaspillage de fonds publics relatifs à la commémoration de la guerre de 1812 par le gouvernement canadien. Non seulement, et les historiens sérieux le démontrent, ce conflit n'a pas eu l'importance que lui prête le gouvernement canadien, mais il s'agit d'un détournement de l'histoire à des fins de vulgaire propagande», écrit un citoyen de Québec.

Rappelons que les États-Unis ont déclaré la guerre à la Grande-Bretagne en envahissant le territoire canadien, en particulier le Haut-Canada, soit le Sud-Ouest ontarien actuel. Le conflit a pris fin en février 1815.

«Les annonces diffusées durant les Olympiques sont un gaspillage éhonté de l'argent des contribuables. Elles sont insultantes et sont contraires à l'esprit des Olympiques. Ce serait comme si les Américains tentaient de justifier le bombardement d'Hiroshima durant les grandes heures d'écoute des Olympiques. Toute glorification de la guerre durant les Olympiques est de mauvais goût», affirme un autre citoyen.

«À mon avis, les publicités entourant la guerre de 1812 sont de très mauvais goût, particulièrement quand elles sont diffusées durant les Olympiques. [...] C'est un exemple d'une dépense de mes impôts qui est contraire aux valeurs canadiennes», ajoute un autre contribuable en colère.

«Votre publicité vantant la façon dont nous avons vaincu les Américains il y a 200 ans est non seulement insignifiante, mais elle est aussi impertinente envers le pays qui est notre voisin. Je suis gêné», écrit un citoyen de Vancouver.

Avant de remettre les lettres à La Presse, les fonctionnaires du Ministère ont masqué le nom de leurs auteurs.

1,6 million

Le ministère du Patrimoine a dépensé 1,6 million de dollars en publicité sur ce conflit durant les Jeux olympiques, selon l'hebdomadaire The Hill Times.

Le gouvernement Harper a fait de la commémoration de la guerre de 1812 une véritable obsession, selon les partis de l'opposition. Selon Radio-Canada, les conservateurs comptent y consacrer tout près de 75 millions de dollars.

Les conservateurs soutiennent que cette guerre n'est pas appréciée à sa juste valeur et que l'invasion du Canada par les États-Unis est un élément fondateur du pays. Récemment, il a été révélé que le gouvernement Harper entend édifier un monument en mémoire de ce conflit sur la colline parlementaire, tout près de la statue de Wilfrid Laurier.

- Avec William Leclerc




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer