Organismes de bienfaisance sous surveillance

Une somme de 8 millions de dollars sur deux ans a été mis de côté dans le budget de l'Agence du revenu du Canada pour lui permettre de surveiller les «activités politiques» des organismes de bienfaisance.

Les troupes de Stephen Harper se plaignaient depuis quelques mois de groupes comme la Fondation David Suzuki, qui recevraient des fonds de l'étranger pour participer aux débats publics canadiens, sur la gestion des ressources naturelles, entre autres. «Le Plan d'action économique 2012 propose que l'ARC améliore la transparence en exigeant des organismes de bienfaisance qu'ils fournissent de plus amples renseignements sur leurs activités politiques, y compris sur la mesure dans laquelle leur financement provient de sources étrangères», peut-on lire dans le budget.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer